Jean-Gilles du Coëtlosquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Gilles du Coëtlosquet
Image illustrative de l'article Jean-Gilles du Coëtlosquet
Biographie
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Limoges
17391758
Précédent Benjamin de L'Isle-du-Gast Louis Charles du Plessis d'Argentré Suivant

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason fam fr (du) Coëtlosquet.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Gilles du Coëtlosquet, né le à Saint-Pol-de-Léon[1] et mort le à Paris) est un homme d'Église français du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Évêque de Limoges et précepteur des petits-enfants de Louis XV, il est aussi abbé commendataire de l'abbaye Saint-Philibert de Tournus en 1745, abbé de l'abbaye Saint-Paul de Verdun[2].

Chancelier de Bourges, évêque de Limoges de 1739 à 1758, Jean-Gilles du Coëtlosquet n'a laissé aucun ouvrage et peu de souvenirs, si ce n'est celui d'un homme modeste et sincèrement pieux, ce qui lui valut d'être choisi comme précepteur de Louis de France (1751-1761), duc de Bourgogne, mort en 1761 à l'âge de neuf ans, puis des frères de celui-ci les futurs Louis XVI, Louis XVIII et Charles X. Il est élu membre de l'Académie française en 1761. chevalier de l'ordre du Saint-Esprit.

C'est lui qui donna sa tonsure à Marmontel. Il meurt en l'abbaye Saint-Victor de Paris, où il s'est retiré, et est inhumé dans le cloître.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La famille du Coëtlosquet est originaire de Plounéour-Ménez dans le Finistère
  2. M. de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France, tome 8, 1816, [lire en ligne]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Précédé par Jean-Gilles du Coëtlosquet Suivi par
Claude Sallier
Fauteuil 16 de l’Académie française
1761-1784
Anne-Pierre de Montesquiou-Fézensac