Je suis une légende (film, 1964)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film d'Ubaldo Ragona et de Sidney Salkow. Pour le film de Francis Lawrence, voir Je suis une légende.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Je suis une légende (homonymie).

Je suis une légende (L'ultimo uomo della Terra) est un film de science-fiction italo-américain coréalisé par Ubaldo Ragona et Sidney Salkow (mais signé de ce dernier), sorti en 1964.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le docteur Robert Morgan (Vincent Price) est le dernier être humain à avoir échappé à une épidemie qui a transformé les autres hommes et femmes en vampires. Depuis trois ans, toutes ses journées se ressemblent : le jour, les vampires, qui craignent la lumière du soleil, se reposent, pendant que Morgan, armé de pieux de bois, parcourt la ville, repère les refuges des morts-vivants affaiblis comme des zombis, les empale pour ensuite aller brûler leurs corps à la décharge. La nuit, il se réfugie dans sa maison, où sont suspendus miroirs et ail, que les vampires ne supportent pas. De temps en tant, il essaye de communiquer avec un éventuel autre être humain non affecté à l'aide d'une radio, mais toujours sans succès…

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

Première version filmée du roman de Richard Matheson, Je suis une légende a été rétrospectivement beaucoup comparé à La Nuit des morts-vivants (1968) de George A. Romero, dont il a manifestement jeté les bases sur le plan visuel et thématique.

Bien qu'adapté pour l'écran par l'auteur même du roman, celui-ci se déclara peu satisfait de cette coproduction italo-américaine, regrettant notamment le choix de Vincent Price pour le rôle principal.

Le film est également connu sous son titre américain The Last man on Earth, dont la traduction littérale « Le Dernier homme sur Terre » constitua un titre français alternatif à l'occasion de certaines exploitations.

Deux autres adaptations cinématographiques sortiront ultérieurement : Le Survivant (The Omega Man) de Boris Sagal (1971) avec Charlton Heston, et Je suis une légende (I am legend, 2007) de Francis Lawrence avec Will Smith. Entre ces deux titres furent longtemps annoncés de nombreux projets de remake remontant à la fin des années 1980 et auxquels furent notamment attachés le réalisateur James Cameron et l'acteur Arnold Schwarzenegger.

Suite à une négligence concernant le renouvellement des droits d'auteur, le film est prématurément tombé dans le domaine public sur le territoire américain, d'où une profusion d'éditions en DVD sous les labels les plus divers, et à la qualité de transfert souvent discutable.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Je suis une légende sur l’Internet Movie Database