Jacques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Jacques (ou le nom commun dérivé jacques) est soit un nom qui peut désigner :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Jacques est un doublet de Jacob, tous deux étant issus de l'hébreu, sans doute d'un mot signifiant talon. On sait en effet que Jacob serait né en tenant son frère Ésaü par le talon. Le même terme pourrait aussi avoir eu le sens de supplanter, allusion au plat de lentilles par lequel Jacob prit son droit d'aînesse à Ésaü. Le nom a été popularisé à la fois par le patriarche Jacob et par les divers saint Jacques chrétiens. Il a été latinisé en Jacobus.

L'adjectif français correspondant au nom est jacobéen ou jacobin. Jacobite a aussi été utilisé jusque vers les années 1950. Depuis les années 1980 un nouvel adjectif a été forgé : jacquaire. Il est de plus en plus employé pour tout ce qui lié à saint Jacques, en relation avec le pèlerinage à Compostelle. On nomme « associations jacquaires » les associations d'anciens pèlerins. On parle de symboles jacquaires. Par extension, le patrimoine jacquaire est tout le patrimoine lié aux cultes à saint Jacques, qu'il soit en relation avec Compostelle ou non.[réf. souhaitée]

Jacquet (ou jacquet) était au Moyen Âge le nom donné aux pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Nom commun[modifier | modifier le code]

Le nom commun dérive, en principe, du prénom. Parfois, les deux variantes orthographiques (avec ou sans majuscule) existent...

  • Le mot jacques est un sobriquet donné anciennement aux paysans par les nobles et les bourgeois (cf.« faire le jacques » (1880)). Il est parfois écrit avec une majuscule.
  • Le mot jacques désignait aussi les paysans révoltés lors de jacqueries et notamment les partisans de Jacques Bonhomme (de son vrai nom Guillaume Caillet) au XIVe siècle. Il y a toujours un "s", même au singulier.
  • Enfin, jacques est le pluriel de jacque qui désigne soit un vêtement de protection en usage au Moyen Âge, soit le fruit du jacquier...

Prénom[modifier | modifier le code]

Pour les articles sur les personnes portant ce prénom, consulter la liste générée automatiquement.

  • Jacques Lacan (1901-1981), médecin et psychanalyste français.
  • Jacques Brel (1929-1978), chanteur franco-belge.
  • Jacques Dor (1960-), expert en sécurité alimentaire franco-belge.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • grec : Iákovos (Ιάκοβος)
  • géorgien : იაკობი (iakobi)
  • hébreu : יעקב (Ya'aqov)
  • hongrois : Jakab
  • islandais : Jakob
  • italien : Giacobbe et Giacomo
  • japonais : ヤコブ(Yakobu)
  • latin : Iacobus, Iacomus
  • letton : Jēkabs
  • lituanien : Jokūbas
  • maltais : Ġakbu, Jakbu
  • néerlandais : Jacob, Jakob, Jaap, Kobus, Jaak, Sjaak, Koos
  • occitan : Jacme et Jaume
  • poitevin : Jacquet, Jhaque
  • polonais : Jakub et Kuba, aussi Kubuś
  • portugais : Jacó, Jaime, Diogo, Iago et Tiago, de la même contraction du castillan.
  • provençal : Jacme
  • roumain : Iacob, Iacov
  • russe : Яков (Yakov) ; Яша (Yasha) (diminutif)
  • serbe : Јаков (Yakov) ; Јаша (Yasha) (diminutif)
  • slovaque : Jakub ; Kubo, Kubko (diminutif), Jakubko (diminutif)
  • slovène : Jakob ; Jaka (diminutif)
  • suédois : Jakob
  • syriaque : ܝܰܥܩܽܘܒ (Yaqub)
  • tchèque : Jakub, Jakoubek (diminutif), Kuba (diminutif), Kubík (diminutif), Kubíček (diminutif), Kubas (informel), Kubes (informel), Kubis (informel), Kubi (informel)
  • turc : Yakup
  • ukrainien : Яків (Yakiv)
  • Diminutifs français : Jacot, Jacquot, Jacquou, Jachet, Jacquet, et aussi Jacky, Jackie, Jacke (femme) (orthographe influencée par la mode américano-hollywoodienne).
  • Formes féminines françaises : Jacotte, Jacqueline, Jackeline, et aussi Jackie.
  • poitevin : Jaquette

Prénoms composés[modifier | modifier le code]

Jacques peut se retrouver dans certains prénoms composés :

Saints et bienheureux[modifier | modifier le code]

Prélats[modifier | modifier le code]

Souverains[modifier | modifier le code]

Nom de famille[modifier | modifier le code]

Jacques[modifier | modifier le code]

Jaques[modifier | modifier le code]

Pseudonyme[modifier | modifier le code]

  • Les Frères Jacques, quatuor vocal, actif de 1946 à 1982.
  • Maurice Duclos, résistant français lors de la deuxième guerre mondiale, se faisait appeler Saint-Jacques.
  • Jacques, un des noms de plume de Maurice Warlomont (1861-1889), écrivain belge plus connu sous le pseudonyme de Max Waller

Personnages de fiction et œuvres d'art[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Voir aussi : Saint-Jacques Page d'aide sur l'homonymie.
Voir aussi : Santiago Page d'aide sur l'homonymie, Saint-Jacques en espagnol.

Autres usages du nom[modifier | modifier le code]

  • Jacques Bonhomme, paysan français par excellence au Moyen Âge, il a donné son nom aux jacqueries — soulèvements paysans du XIVe siècle : les soulevés étaient surnommés les Jacques.
  • « faire le Jacques », L'expression date de 1880, et vient de la dénomination péjorative des paysans prétendus lourds et nigauds. Elle signifie se conduire stupidement, faire l'idiot. Elle a inspiré leur nom de scène aux Frères Jacques.
  • Jacques a dit : jeu d'enfant (environ cinq ans). Un enfant est désigné comme Jacques. S'il donne une instruction précédée de Jacques a dit, les autres doivent s'exécuter, sinon, ils doivent s'abstenir sous peine d'élimination.
  • Jacquet, nom donné aux pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle
  • Chocolat Jacques, chocolat belge fabriqué à Eupen
  • Coquille Saint-Jacques, coquillage comestible, emblème des pèlerins de Saint-Jacques
  • Jacquot est le nom donné habituellement aux perroquets.
  • Jacouille créé pour Christian Clavier dans Les visiteurs
  • Jacques, remorqueur fluvial construit en 1904, monument historique depuis 1997.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]