Isla Mágica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Isla Mágica
Logo islamagica.gif
Ouverture 28 juin 1997
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie
Province Province de Séville
Commune Séville
Propriétaire Looping
Type de parc parc à thèmes
Nombre d'attractions Total : 27

Nb de montagnes russes : 2
Nb d'attractions aquatiques : 6

Site Web www.islamagica.es
Coordonnées
géographiques
37° 24′ 30″ N 6° 00′ 01″ O / 37.408295, -6.00018737° 24′ 30″ Nord 6° 00′ 01″ Ouest / 37.408295, -6.000187

  Géolocalisation sur la carte : Andalousie

(Voir situation sur carte : Andalousie)
Isla Mágica

  Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Isla Mágica

Isla Mágica est un parc à thèmes situé à Séville, dans la communauté autonome d'Andalousie, en Espagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1992 a lieu à Séville l'Exposition Universelle. Le projet d'un parc d'attractions émerge à cette époque, avec l'idée de le construire sur le terrain de l'exposition (La Cartuja), lieu hautement symbolique puisque Christophe Colomb y aurait préparé sa plus célèbre expédition. Le parc choisit donc de suivre la thématique des siècles des grandes découvertes. La construction commence en 1995 pour se terminer en 1997. Le roi Juan Carlos inaugure le parc sous le nom d’Isla Mágica (Île Magique), le 28 juin de la même année. Sa construction aura coûté 20 milliards de pesetas. À partir de 1999, alors que s'y ouvre une nouvelle zone (Quetzal), le parc connaît une phase de crise et s'endette progressivement alors que les nouveautés s'enchaînent.

En 2004 l'Instituto de Crédito Oficial (Institut de Crédit Officiel ou ICO) annule 80 % de la dette du parc, lui permettant d'envisager l'avenir sous un jour plus optimiste. En 2007, le parc fête ses 10 ans d'existence et accueille pour l'occasion un nouveau parcours scénique : Capitán Balas. En 2009, El Cubo devient un espace polyvalent pour l'organisation d'événements. Avec une configuration d'Omnimax, il était à l'origine un planétarium puis devint un spectacle laser et musicale grâce au constructeur Sky Skan.

Le 8 janvier 2013, la banque espagnole CaixaBank annonce que le groupe français Looping fait l'acquisition de Isla Mágica[1] qui rejoint donc les huit autres sites touristiques du groupe[N 1].

Parc d'attractions[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du parc.

Le parc est divisé en huit zones thématiques :

  • Sevilla, Puerto de Indias (Séville, Porte des Indes) - Elle représente le port de Séville au XVIe siècle.
  • Mundo Maya (Monde Maya, anciennement Quetzal) - Le monde perdu des Mayas (pyramide, volcans et végétation luxuriante).
  • Puerta de América (La Porte des Amériques) - Le Fort de San Felipe évoque Carthagène des Indes et accueille les navigateurs.
  • Amazonia (Amazonie) - Végétation abondante à travers laquelle on retrouve quelques habitations indigènes.
  • La Guarida de los Piratas (Le Port des Pirates) - Le monde des corsaires avec une frégate servant de scène pour les spectacles.
  • La Fuente de la Juventud (La fontaine de jouvence) - Espace consacré aux enfants.
  • El Dorado - Sur la terre inconnue pleine de richesse.
  • La Metrópolis de España (La métropole de l'Espagne) - Espace futuriste hérité de l'Exposition universelle et consacré aux attractions visuelles.


Montagnes russes[modifier | modifier le code]

Nom Type Constructeur Année Quartier
Jaguar (El) montagnes russes en métal inversées Vekoma 1997 Amazonie
Tren de Potosí (El) Montagnes russes en métal junior Zamperla 1997 Porte des Amériques

Attractions aquatiques[modifier | modifier le code]

Nom Type Constructeur Année Quartier
Anaconda Bûches Mack Rides 1997 Porte des Amériques
Bucaneros (Los) Splash Battle SBF Visa Group 2011 Séville, Porte des Indes
Caimán Bailón (El) Bûches junior Zamperla 1997 Fontaine de jouvence
Iguazú River Splash Intamin AG 1997 Amazonie
Rápidos del Orinoco Rivière rapide en bouée Intamin AG 1997 El Dorado
Travesia (La) Embarcation Cubic Z 1997 Séville, Porte des Indes

Parcours scéniques[modifier | modifier le code]

Nom Type Constructeur Année Quartier
Capitán Balas parcours scénique interactif Mack Rides / Heimo 2007 Le Port des Pirates
Furia de los Dioses (La) parcours scénique Zamperla 1999 - 2010 Quetzal

Autres[modifier | modifier le code]

Nom Type Constructeur Année Quartier
Carrusel Mágico Carrousel Peter Petz 1992 (expo '92) Séville, Porte des Indes
Ciklón Disk'O Zamperla 2005 Monde Maya
Cinemoción Simulateur virtuel SimEx-Iwerks 1992 (expo '92) Métropole de l'Espagne
Crisálida Manège avion Zamperla 1997 Fontaine de jouvence
Desafío (El) Chute libre Maurer Söhne 2001 Séville, Porte des Indes
Dimensión4 Cinéma 4D Kraftwerk / 3DBA 2006 Métropole de l'Espagne
Llamas (Las) Chevaux Galopants C&S 2006 Amazonie
Navío Barbarroja Bateau à bascule SBF Visa Group 2010 Porte des Amériques
Rana Saltarina (La) Tour de chute junior Zamperla 2001 Fontaine de jouvence
Rueda Primavera Grande roue junior Zamperla 1997 Fontaine de jouvence
Sapo Saltón Jump Around Zamperla 2009 Porte des Amériques
Toneles (Los) Tasses Zamperla 1997 Le Port des Pirates
Topetazú Autos-tamponneuses Zamperla / C&S 2001 Amazonie
Tutti Frutti Plaine de jeux 1997 Fontaine de jouvence
Vuelo del Halcón (El) Chaises volantes Zamperla 1998 El Dorado
Zum-Zum: Las Abejitas Monorail SBF Visa Group 2012 Fontaine de jouvence

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :