Ielnia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ielnia
Ельня
Blason de Ielnia
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre
District fédéral Central
Sujet fédéral Flag of Smolensk oblast.svg Oblast de Smolensk
Code postal 216330
Code OKATO 66 219 501
Indicatif (+7) 48146
Démographie
Population 9 910 hab. (2010)
Densité 661 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 34′ N 33° 10′ E / 54.567, 33.17 ()54° 34′ Nord 33° 10′ Est / 54.567, 33.17 ()  
Superficie 1 500 ha = 15 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1150
Statut Ville depuis 1776
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Ielnia

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Smolensk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Smolensk
City locator 14.svg
Ielnia

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Ielnia

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Ielnia
Sources
Liste des villes de Russie

Ielnia (en russe : Ельня) est une ville de l'oblast de Smolensk, en Russie, et le centre administratif du raïon Ielninski. Sa population s'élevait à 9 910 habitants en 2010.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ielnia est arrosée par la rivière Desna et se trouve à 82 km au sud-est de Smolensk et à 312 km au sud-ouest de Moscou.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention d'un établissement, apparaît en 1150, le knyaz Rostislav de Smolensk, lui demandant pour impôt, quatre Grivna et une peau de renard. Par la suite, le village partage l'histoire de la région de Smolensk, payant le tribut à la Horde d'or, puis tombant sous la domination du Grand duché de Lithuanie. Il revient à la Russie, après la guerre russo-polonaise, en 1667. Le statut de ville lui est accordé en 1776, et elle devient le centre administratif d'un ouïezd.

Durant l'invasion française, la ville fut un important centre de résistance à l'envahisseur, durant la contre-offensive de l'hiver 1812, Koutouzov y installa son état-major.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Ielnia a été le théâtre d'importantes batailles du front de l'Est :

  • Le 30 août 1941, Ielnia devient le terrain de l'offensive de Ielnia, la première offensive soviétique victorieuse de la Grande guerre patriotique.
  • En 1942, le district de Ielninski est aux mains des partisans de Dorogobouj et les forces allemandes ne contrôlent que la ville. En mars 1942, les partisans libèrent la ville, tuant plus d'un millier de soldats allemands mais trois jours plus tard, le , ils sont forcés de battre en retraite et de regagner les forêts.
  • En août 1943, la ville de Ielnia devient l'une des clés de la bataille de Smolensk. Le 30 août, les forces allemandes sont forcées d'abandonner Ielnia, essuyant de lourdes pertes. Ceci marque le commencement d'une longue retraite allemande de la région. Le 3 septembre, les forces soviétiques atteignent les rives du Dniepr.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population :

Évolution démographique
1897* 1926* 1959* 1970* 1979* 1989* 1998 2002* 2010
2 441 4 400 6 897 8 336 9 078 9 900 11 600 10 798 9 910

Économie[modifier | modifier le code]

La ville abrite une fabrique de fromage, une grande boulangerie et une usine de briques.

Personnalités[modifier | modifier le code]

En 1804, dans le village voisin de Novospasskoïe, naît le compositeur Mikhaïl Glinka, dont la maison, restaurée en 1892, devient un musée. Un festival Glinka se tient chaque année, dans le district.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :