Hypertriglycéridémie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'hypertriglycéridémie désigne l'élévation du taux de triglycérides dans le sang.

Origine[modifier | modifier le code]

L'hypertriglycéridémie peut être due à :

Elle est souvent associée à d'autres facteurs de risque comme l'obésité abdominale, l'hypertension, un haut taux de glucose sanguin et un taux de bon cholestérol (HDL) trop bas.

Effets[modifier | modifier le code]

L'hypertriglycéridémie favorise la survenue de maladies cardiovasculaires[2] par dépôt d'athérome sur les parois des principaux axes artériels et dans les vaisseaux coronariens (vaisseaux qui oxygènent le cœur), réduisant ainsi leur fonctionnement et augmentant de fait le risque de maladie cardiovasculaire.

Cependant, si on prend en compte les autres anomalies du bilan lipidique (dont le taux de LDL-cholestérol dans le sang), la corrélation n'est plus retrouvée[3]. L'augmentation du risque cardiaque est donc plus en rapport avec les anomalies du taux de cholestérol qu'avec celui des triglycérides.

À de très forts taux, l'hypertriglycéridémie peut se compliquer de pancréatite aiguë, complication grave et nécessitant une prise en charge hospitalière.

Traitement[modifier | modifier le code]

La prise en charge des hypertriglycéridémie a fait l'objet, en 2011, de la publication de recommandations par la Société européenne de Cardiologie[4].

En cas d'hypertriglycéridémie, plusieurs mesures sont conseillées :

Il n'a pas été démontré que la diminution du taux de triglycérides sanguins par la prise de médicaments (fibrates, certaines statines) diminue le risque de survenue de maladies cardiovasculaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dunbar RL, Rader DJ. Demystifying triglycerides: a practical approach for the clinician. Cleve Clin J Med. 2005 Aug;72(8):661-6, 670-2, 674-5.
  2. Sarwar N, Danesh J, Eiriksdottir G et als. Triglycerides and the risk of coronary heart disease: 10,158 incident cases among 262,525 participants in 29 Western prospective studies, Circulation, 2007; 115:450-508
  3. The Emerging Risk Factors Collaboration, Major lipids, apolipoproteins, and risk of vascular disease, JAMA, 2009; 302:1993-2000
  4. Reiner Z, Catapano AL, De Backer G et al. ESC/EAS Guidelines for the management of dyslipidaemias: The Task Force for the management of dyslipidaemias of the European Society of Cardiology (ESC) and the European Atherosclerosis Society (EAS), Eur Heart J, 2011;32:1769-1818
  5. Mattar M, Obeid O, Fish oil and the management of hypertriglyceridemia, Nutr Health, 2009;20:41-49
  6. Shaw K, Gennat H, O'Rourke P, Del Mar C, Exercise for overweight or obesity, Cochrane Database Syst Rev, 2006;4. CD003817