Horka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Horka
Blason de Horka
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Saxe Saxe
District
(Regierungsbezirk)
district de Dresde
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Görlitz
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Christian Nitschke
Partis au pouvoir CDU
Démographie
Population 1 884 hab. (31 décembre 2010)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 18′ N 14° 54′ E / 51.3, 14.9 ()51° 18′ Nord 14° 54′ Est / 51.3, 14.9 ()  
Altitude 164 m
Superficie 4 079 ha = 40,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Horka

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Horka

Horka est une commune rurale de Saxe (Allemagne), située dans l'arrondissement de Görlitz, dans le district de Dresde. Son nom signifie en sorabe colline.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans une région de forêts à la frontière actuelle de la Pologne. Elle est à 18 kilomètres au nord-ouest de Görlitz et à 4 kilomètres à l'est de Niesky.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1305 que l'endroit est mentionné pour la première fois par écrit. La contrée appartient de 1377 à 1396 au duché de Lusace et de 1635 à 1815 à l'électorat de Saxe, devenu ensuite royaume de Saxe, qui la perd au profit du royaume de Prusse, après le congrès de Vienne. Horka fait alors partie de la province de Silésie. Entre 1936 et 1947 son nom est germanisé en Wehrkirch.

Des combats féroces ont lieu dans la région en avril 1945, notamment à la bataille de Bautzen. Après la Seconde Guerre mondiale, la commune fait partie de l'arrondissement de Niesky et, à sa formation en 1949, de la république démocratique allemande.

En 1994, sont intégrés à la commune les villages de Biehain et de Mückenhain.

Église[modifier | modifier le code]

Vue du clocher de l'église
  • L'église évangélique-luthérienne remonte au XIIIe siècle. Elle est d'architecture romano-gothique. Une sépulture chrétienne datant environ de l'an mil a été découverte sous les fondations, au cours d'excavations. L'intérieur a été redécoré dans le goût baroque au XVIIIe siècle. Elle est entourée de remparts des XIIe et XIIIe siècles. Elle est passée à la Réforme protestante au XVIe siècle.

Sur les autres projets Wikimedia :