Reichenbach (Haute-Lusace)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Reichenbach (Haute-Lusace)
Reichenbach
Image illustrative de l'article Reichenbach (Haute-Lusace)
Blason de Reichenbach (Haute-Lusace)
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Saxe Saxe
District
(Regierungsbezirk)
district de Dresde
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Görlitz
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Andreas Böer
Code postal 02894
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
14 6 26 450
Indicatif téléphonique 035828
Immatriculation GR
Démographie
Population 4 069 hab. (31 décembre 2009)
Densité 95 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 08′ 30″ N 14° 48′ 00″ E / 51.141666, 14.8 ()51° 08′ 30″ Nord 14° 48′ 00″ Est / 51.141666, 14.8 ()  
Altitude 134 m
Superficie 4 279 ha = 42,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Reichenbach (Haute-Lusace)

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Reichenbach (Haute-Lusace)
Liens
Site web www.reichenbach-ol.com/

Reichenbach (en allemand Reichenbach/Oberlausitz) est une ville de Saxe (Allemagne), située dans l'arrondissement de Görlitz, dans le district de Dresde et dans la région historique de Haute-Lusace. Cette région faisait partie de la Prusse entre 1815 et 1945 et non pas de la Saxe. Sa population était de 4 069 habitants au 31 décembre 2009.

Municipalité[modifier | modifier le code]

Outre la petite ville de Reichenbach, les villages suivants font partie de la municipalité: Niederreichenbach, Oberreichenbach, Oelisch, Zoblitz (où passait l'ancienne frontière entre la Saxe et la Prusse, le village faisant partie alors de l'ancien district de Löbau), Meuselwitz, avec Goßwitz, Schöps, Borda et Krobnitz (connu pour son château de Krobnitz), ainsi que Gurigk, Reißaus et Lehnhäuser, Dittmansdorf, avec Biesig, Mengelsdorf, avec Löbensmüh et Feldhäuser.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation de Niederreichenbach et Oberreichenbach date du tout début du XIIIe siècle et le village de Reichenbach apparaît dans les textes en 1238. Il est placé sur la route de la Via Regia, voie datant des VIIIe et IXe siècles allant de la Silésie à la Rhénanie, ce qui favorise sa croissance. Reichenbach obtient rapidement les privilèges de ville en 1306. Elle est assiégée en hiver 1430-1431 pendant les guerres hussites par une armée de huit mille hommes dirigée par Procope le Tondu. La ville est incendiée. Les seigneurs de Gersdorff sont les seigneurs des domaines de Reichenbach de 1380 au XXe siècle. Leurs armes figurent au milieu du blason de la ville.

Plus tard Napoléon traverse l'endroit à plusieurs reprises. Il est reçu chez l'apothicaire de la ville, ainsi que Frédéric-Guillaume III de Prusse[1]. La région change de souverain après le congrès de Vienne. Le royaume de Saxe, ancien allié de Napoléon, perd une grande partie de la Lusace et donc Reichenbach au profit du royaume de Prusse dans sa province de Silésie. Reichenbach fait partie de la Prusse, jusqu'en 1945, année où elle revient au nouveau Land de Saxe.

Religion[modifier | modifier le code]

La majorité de la population appartient à la communauté luthérienne-évangélique de Reichenbach et Meuselwitz, qui fait partie de l'Église luthérienne-évangélique de Berlin-Brandebourg-Haute-Lusace-silésienne. Il existe aussi deux paroisses catholiques, Sainte-Anne et Sainte-Edwige, appartenant au diocèse de Görlitz, ainsi qu'un temple de l'Église réformée et une petite maison de prières adventiste.

Architecture[modifier | modifier le code]

  • Église luthérienne Saint-Jean, XII-XIIIe siècle
  • Église catholique Sainte-Anne (1900) néogothique
  • Moulin à vent de Töpferberg (284m)
  • Château de Krobnitz à Krobnitz


Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Une plaque en rappelle le souvenir.