Hitman: Contracts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hitman
Contracts
Image illustrative de l'article Hitman: Contracts

Éditeur Eidos Interactive
Développeur IO Interactive

Début du projet 2003
Date de sortie 30 avril 2004
Genre Infiltration
Mode de jeu Solo
Plate-forme Windows
PlayStation 2
Xbox
Média CD
Langue Anglais, Français
Contrôle Clavier et souris
Manette

Moteur Glacier Engine

Hitman: Contracts est un jeu vidéo d'infiltration, développé par IO Interactive et édité par Eidos Interactive, sorti le 30 avril 2004 sur Windows, PlayStation 2 et Xbox.

Intrigue[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Gravement blessé lors de l'exécution d'un de ses nombreux contrats, le fameux tueur à gages 47 se réfugie dans une chambre d'hôtel parisien où il s'effondre. Fiévreux, en plein délire, 47 voit sa vie défiler, ou plutôt son tableau de chasse. C'est en ressassant ses anciens meurtres, allongé sur une table, une balle dans le ventre, que 47 découvrira les valeurs de la vie.

Scénario[modifier | modifier le code]

Ayant assassiné le ténor Philippe Berceuse et l'ambassadeur Richard Delahunt à l'opéra de Paris, 47 rentre à sa planque mais se fait devancer par Albert Fournier, un inspecteur de police corrompu. Mystérieusement informé de l'identité de l'assassin, Fournier le prend en chasse et parvient même à lui tirer une balle dans le ventre. Grièvement blessé, 47 parvient à s'enfuir et à regagner sa chambre d'hôtel, mais sa blessure le fait délirer. Au cours de ces moments de saisissement, il revit certains de ses anciens contrats. Un médecin envoyé par l'Agence parvient à soigner 47, mais entretemps, Fournier appelle le GIGN pour encercler l'hôtel où le tueur reprend peu à peu ses esprits. Ce dernier parvient néanmoins à se glisser dans le dos des forces de l'ordre, à éliminer Fournier et à rejoindre l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Un parallèle avec cette histoire est ensuite fait dans l'opus suivant, Hitman: Blood Money, où la mission « Dernier acte » se déroule juste avant les évènements de Contracts, et consiste donc à assassiner Richard Delahunt et Philippe Berceuse (renommé en Alvaro d'Alvade) à l'opéra de Paris.

Liste des missions[modifier | modifier le code]

  1. Roumanie Roumanie : « Une histoire de dingues »
  2. Roumanie Roumanie : « Abattoir numéro 2 »
  3. Drapeau de la Russie Russie : « La bombe de Bjarkhov »
  4. Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : « Beldingford Manor »
  5. Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas : « Du rififi à Rotterdam »
  6. Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas : « Dézingueurs en pagaille »
  7. Drapeau de la Hongrie Hongrie : « Conférence explosive »
  8. Drapeau de Hong Kong Hong Kong : « La mort du dragon »
  9. Drapeau de Hong Kong Hong Kong : « Embuscade au Wang-Fou »
  10. Drapeau de Hong Kong Hong Kong : « Un gros poisson »
  11. Drapeau de Hong Kong Hong Kong : « La mort de Lee Hong »
  12. Drapeau de la France France : « Traqueur traqué »

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Agent 47 : le tueur chauve se trouve cette fois en difficulté. Blessé et pourchassé par la police, il doit trouver le moyen de quitter Paris tout en respectant son contrat.
  • Campbell Sturrock dit « Le Roi de la viande » : directeur écossais d'un abattoir en Roumanie. Il est suspecté de l'enlèvement et du meurtre de la fille du client pour qui vous êtes amené à travailler.
  • Lord Winston Beldingford : riche aristocrate britannique, Lord Winston Beldingford est un personnage singulier. Son goût pour la chasse à courre se distingue par l'étrange conception qu'il s'en fait : une chasse à l'homme.
  • Franz, Fritz et Fabian Fuchs : les frères Fuchs sont tous de célèbres terroristes autrichiens. L'aîné, Franz Fuchs, envisage faire entendre sa cause lors d'une conférence sur la Paix dans un grand hôtel de Budapest en Hongrie. Il est assisté dans son projet par Fritz, son frère cadet. Fabian, le benjamin, est envoyé en Sibérie orientale (péninsule du Kamtchatka) pour acheter une bombe sale à un dangereux trafiquant d'armes.
  • Boris Ivanovitch Deruzhka, alias Arkadij Jegorov : il est le frère de Sergeï Zavoratko, rencontré dans Hitman 2: Silent Assassin. Impliqué dans la contrebande d'armes toutes plus dangereuses les unes que les autres, ce terroriste international russe est aussi l'un des cinq pères génétiques de 47.
  • Lee Hong : chef d'une des plus puissantes triades de Hong Kong, réputé pour sa brutalité. Il est également l'un des cinq pères génétiques de 47.
  • Inspecteur Albert Fournier : inspecteur influent mais corrompu de la police française, Fournier est probablement le premier homme à avoir réellement inquiété le tueur chauve.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Chaque souvenir de 47 est l'occasion pour le joueur d'exécuter les différents contrats. Ce choix d'aventure en flashback fut moyennement apprécié des joueurs, à l'époque, reprochant un manque d'identification au métier de tueur à gages. En effet, ni budget, ni choix des armes, dans ce troisième opus, 47 commence avec un équipement quasi identique pour chaque mission. Également, les améliorations du gameplay sont peu nombreuses. Le seul ajout notable est un bullet time qui s'active lorsque le joueur n'a plus de vie ; à ce moment, il lui faut tuer un certain nombre d'adversaire pour reprendre la partie. Ajout peu apprécié des puristes puisque contraire à l'esprit du tueur silencieux. Pour finir, la reprise du moteur graphique de Hitman 2: Silent Assassin, sorti deux ans plus tôt, sans aucune réelle amélioration, donna un coup de vieux à l'ensemble.

Assez critiqué à sa sortie, Hitman: Contracts est encore considéré, pour la plupart des joueurs, comme l'opus le moins abouti de la série.

À noter[modifier | modifier le code]

Jesper Kyd réalise toujours les musiques de ce troisième opus. En mars 2005, la BO de Hitman: Contracts reçu le prix de la Meilleure Musique par la British Academy of Film and Television Arts au BAFTA Games Awards.

8 des 12 missions que compte le jeu sont reprises du premier volet de la série des Hitman et retravaillées pour l'occasion.

Le rappeur français Faf Larage a également collaboré à la BO, dans la dernière mission, dans la chambre d'un toxicomane, on peut entendre sa chanson Mr Claude à la radio.

Notes[modifier | modifier le code]

  • La scène vidéo dans l'avion se situe avant la mission « Droit dans le mur », 4e du volet suivant : Blood Money, car Diana donne à 47 le dossier des personnes de l'agence concurrente : La Franchise que 47 doit éliminer pour relacher la pression sur l'Agence.
  • Hitman: Contracts évoque certaines conspirations qui prouvent que dans certaines missions les cibles savent qu'elles sont menacées par 47 :
    • Dans la mission « Traqueur traqué », Fournier est prévenu par une source inconnue (peut-être la Franchise de Blood Money), ce qui l'amène jusqu'à la planque de 47 avec les forces spéciales, ce qui provoque le départ inattendu du docteur de l'Agence.
    • Dans « Beldingford Manor », deux chasseurs anglais discutent lors de l'introduction : « So, you've seen the bald bastard ? » - « Not yet... » se traduisant en français par : « Alors, tu as vu cet enfoiré (ou bâtard) de chauve ? » - « Pas encore... ». Puis ils en viennent à parler de la vraie raison de l'enlèvement de NorthCott : « He was a champion at university, that makes a good chase so ? » traduit en « Il était un champion (de sprint) à l'université (d'Oxford), ça nous donne une bonne chasse alors ? ». Ils émettent le sous-entendu que Lord Beldingford et ses invités sont des obstinés de la chasse à courre et qu'ils ont capturé Northscott uniquement pour la faire durer, car il a été champion de sprint.

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]