Histoire philatélique et postale du Luxembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tremont-dudelge.jpg

Ceci est une introduction à l'histoire postale et philatélique du Grand duché du Luxembourg.

Départements français[modifier | modifier le code]

Le Duché du Luxembourg a été occupé par la France peu après la Révolution française (entre 1794 et 1795) et sous l'Empire. Cette région a été organisée en départements (voir Liste des 130 départements de 1811. L'administration postale a donc mis en place des marques postales linéaires sur le même modèle que celui de la France[1].

Département des Forêts[modifier | modifier le code]

Ainsi Luxembourg était le chef-lieu du département des Forêts et avait comme numéro de département 98. On trouve donc des lettres avec la marque 98 LUXEMBOURG. Voici des exemples de marques postales rencontrées dans ce département :

Ville Marque remarques
Luxembourg LUXEMBOURG à partir de 1795
P. P.
LUXEMBOURG
port payé, à partir de 1799
98 LUXEMBOURG à partir de 1796. En 1814 cette marque apparaît avec le 98 gratté.
P. 98. P
LUXEMBOURG
port payé, à partir de 1802. En 1814 cette marque apparaît avec le 98 gratté.
Arlon 98 ARLON L'empreinte est en rouge à partir de 1796, en noir ensuite à partir de 1801. La ville d'Arlon est maintenant en Belgique.
Bastogne 98 BASTOGNE Maintenant en Belgique.
Flamisoul
Grevenmacher 98 GREVNMACHEREM
Paliseul 97 PALISEUX L'attribution du numéro 97 est une erreur dans la réalisation du tampon. Cette commune est maintenant en Belgique (province du Luxembourg).

La construction européenne[modifier | modifier le code]

En 1956, le Luxembourg participe à la première émission des timbres Europa avec 5 autres pays : L'Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie et les Pays-Bas.

Article détaillé : Émission Europa.

Le XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Voir :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. E.H. de Beaufond. Les marques postales des départements conquis. Les éditions E. H. de Beaufond Paris.1957

Références connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens[modifier | modifier le code]