Histoire philatélique et postale de la Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ceci est une introduction à l'histoire postale et philatélique de la Turquie.

L'Empire ottoman[modifier | modifier le code]

Les bureaux étrangers en Turquie[modifier | modifier le code]

İstanbul / Constantinople[modifier | modifier le code]

Un bureau français a été ouvert à İstanbul, alors connu avec la dénomination Constantinople en 1799. À partir de 1862, les timbres français y étaient utilisés avec l'oblitération par losange petits chiffres de numéro 3707. Par la suite le cachet gros chiffres 5083 a été utilisé[1].

Un bureau britannique a été ouvert en 1857[2]. Dans un premier temps les timbres de Grande-Bretagne ont été utilisés avec une oblitération par un cachet comportant un C majuscule (pour CONSTANTINOPLE) ou un cachet circulaire « BRITISH POST OFFICE CONSTANTINOPLE ». En 1887, un autre bureau a été ouvert avec la dénomination Stamboul il utilisait un cachet avec un S majuscule ou la marque circulaire : « BRITISH POST OFFICE STAMBOUL ».

Du démantèlement de l'Empire ottoman à la République[modifier | modifier le code]

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire ottoman, qui appartenait au camp des puissances centrales est démantelé. La Turquie vit alors une période de transition jusqu'à la proclamation de la république.

Timbre turc de bienfaisance au profit du Croissant-Rouge représentant une carte du pays, émis en 1928 et oblitéré à Istanbul en 1943

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dallay Catalogue de cotations des Timbres des bureaux français, anciennes colonies, et zones d'occupation en Europe et Asie 2006-2007
  2. Stanley Gibbons Stamp Catalogue - Britsh Commonwealth - Part 1 - Ed 1990, page 141