Gustav von Kahr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gustav von Kahr (à gauche), en janvier 1921.

Gustav Ritter von Kahr, né le 29 novembre 1862 à Weißenburg en Bavière et décédé le 30 juin 1934 à Dachau, était un homme politique allemand d'idéologie réactionnaire et séparatiste, chef du gouvernement de la Bavière du 16 mars 1920 au 11 septembre 1921 et à nouveau en 1923, quand il organisa un putsch pour la sécession de la Bavière qui échoua.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gustav von Kahr a fait des études en droit et devint un éminent avocat. Ses sympathies de droite le poussent à former dans une brasserie de Munich une « faction ». Au moment où Adolf Hitler émerge en politique, il devient chef du gouvernement de la Bavière. En 1923, il existait une dizaine de factions de droite en Bavière, mais les deux plus populaires étaient celles du clan von Kahr et celle du NSDAP dirigé par Adolf Hitler.

Un jour, Kahr et les principaux chefs des factions de droite se réunirent pour participer à un putsch dont l'objectif final était la sécession de la Bavière, mais on cacha à Hitler les plans, car celui-ci envisageait un projet différent : une marche sur Berlin et un coup d'État. Le futur Führer fut furieux d'apprendre de la bouche de son collaborateur Ernst Röhm les plans des autres chefs.

Le 8 novembre 1923, lors d'une réunion du clan von Kahr dans la brasserie Bürgerbräukeller à Munich, Adolf Hitler, Ernst Röhm, Hermann Göring et Rudolf Hess font irruption avec une centaine de SA. Ils prennent en otage les chefs de droite et les obligent, à la pointe du fusil, à accepter le programme de Hitler pour prendre le pouvoir en Allemagne. Gustav von Kahr, le plus influent, promet son appui. Mais lorsque Hitler marche sur le Quartier Général de la Reichswehr en Bavière lors de ce « putsch de la brasserie » , von Kahr prévient l'armée que Hitler et ses SA veulent prendre le pouvoir. Résultat : Hitler et ses partisans sont emprisonnés. Quand le chef nazi passe en jugement, les plans de von Kahr sont révélés, et il est forcé de démissionner en 1924.

Gustav von Kahr fut arrêté lors de la Nuit des Longs Couteaux le 30 juin 1934 et brutalisé lors de son transfert à Dachau, où il fut abattu.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Didier Chauvet, Hitler et le putsch de la brasserie: Munich, 8/9 novembre 1923, L'Harmattan 2012.
  • Otto Gritschneder : Der Führer hat Sie zum Tode verurteilt... (en allemand) Munich 1993, p. 136, ISBN 3-406-37651-7.
  • Johannes Tuchel, Konzentrationslager, Boppard am Rhein (en allemand) 1991, p. 179, ISBN 3-7646-1902-3.

Lien externe[modifier | modifier le code]