Guglielmo Plüschow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plüschow.

Wilhelm von Plüschow, dit Guglielmo Plüschow (Wismar, 18 août 1852Berlin, 3 janvier 1930), est un photographe allemand qui s’établit durablement en Italie où il se consacra à la photographie de jeunes garçons. Il était le cousin de Wilhelm von Gloeden, qui excella lui aussi, un peu plus tard, dans la photographie de nus masculins, et éclipsa la notoriété de Plüschow. De nos jours l’œuvre de Plüschow est reconnue, bien qu’elle reste généralement quelque peu inférieure à celle de Gloeden dans la qualité des éclairages et des poses des modèles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peu de choses sont connues de l’enfance de Plüschow. Cadet d’une famille de sept frères et sœurs, son père, Friedrich Carl Eduard Plüschow, est un fils illégitime de Friedrich Ludwig von Mecklenburg-Schwerin.

Au début des années 1870, il s’établit à Rome et changea son prénom allemand en son équivalent italien « Guglielmo ». Tout d’abord marchand de vin, il se tourna rapidement vers la photographie de nus masculins et féminins. Plus tard il travailla aussi à Naples ; parmi d’autres contrats, il fut chargé de photographier Nino Cesarini, le jeune amant du baron Jacques d’Adelswärd-Fersen qui résidait dans la villa Lysis à Capri. L’un des plus fameux modèles de Plüschow était Vincenzo Galdi, probablement un de ses amants. Galdi devint plus tard lui aussi photographe de nus et propriétaire d’une galerie d’art.

Plüschow à Taormina vers 1890-1895

En 1902, Plüschow qui était pédéraste comme Gloeden[1] fut inculpé de corruption de mineur, diffusion de photos érotiques et dut passer huit mois en prison. Une autre affaire intervint en 1907, si bien que Plüschow décida en 1910 de quitter l’Italie et de regagner Berlin pour sa tranquillité.

De nos jours encore, certaines œuvres de Plüschow ou de son assistant Galdi sont attribuées à Wilhelm von Gloeden. La proximité de l’époque, des sujets et du style explique cette confusion.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernhard Albers (ed.), Galdi – Gloeden – Plüschow : Aktaufnahmen aus der Sammlung Uwe Scheid, Aix-la-Chapelle, Rimbaud Presse, 1993.
  • Et in Arcadia ego : Fotografien von Wilhelm von Gloeden, Guglielmo Plüschow und Vincenzo Galdi, Zurich, Edition Oehrli, 2000.
  • Volker Janssen (ed.), Wilhelm von Gloeden, Wilhelm von Plüschow, Vincenzo Galdi : italienische Jünglings-Photographien um 1900, Berlin, Janssen Verlag, 1991.
  • Marina Miraglia, « Guglielmo Plüschow alla ricerca del bello ideale », in AFT (Archivio Fotografico Toscano), IV 7, luglio 1988, pp. 62-67.
  • Ulrich Pohlmann, « Wer war Guglielmo Plüschow ? », Fotogeschichte, n. 29, VIII 1988, pp. 33-38.
  • Uwe Scheid, « Il vero nudo : Aktstudien von Guglielmo Plüschow », Fotogeschichte, n. 29, VIII 1988, pp. 9-21.
  • Peter Weiermair, Guglielmo Plüschow, Köln, Taschen Verlag, 1994, ISBN 3-8228-9042-1.
  • Winckelmann (pseud.), « A rediscovered boy-photographer : Guglielmo Plüschow (1852-1930) », Gayme, nr III 1, 1996, pp. 22-30.
  • Willhelm von Plüschow, Wilhelm von Gloeden, Vincenzo Galdi, Beautés Siciliennes, Editions Nicole Canet, Paris, 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Russel, Bruce (Spring 1983), Wilhelm von Gloeden, Wilhelm von Plüschow: two photo essays. I, Von Plüschow: toward a definition of his canon, Visual communication 9 (2): 57-59, 65-71.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]