Grand Prix automobile d'Allemagne 1935

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix d'Allemagne 1935

Tracé de la course

Drapeau Nürburgring

Données de la course
Nombre de tours 22
Longueur du circuit 22,810 km
Distance de course 501,820 km
Résultats
Vainqueur 1935 Drapeau : Italie Tazio Nuvolari,
Alfa Romeo,
h 8 min 4 s 1
Pole position 1935 Drapeau : Italie Renato Balestrero,
Alfa Romeo,
Record du tour en course 1935 Drapeau : Allemagne Manfred von Brauchitsch,
Mercedes-Benz,
10 min 32 s 0

Le Grand Prix d'Allemagne 1935 est un Grand Prix comptant pour le Championnat d'Europe des pilotes, qui s'est tenu sur le Nürburgring le 28 juillet 1935.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

1re ligne Pos. 1 Pos. 2 Pos. 3
Drapeau : Italie
Balestrero
Alfa Romeo
Drapeau : Italie
Nuvolari
Alfa Romeo
Drapeau : Allemagne
Stuck
Auto Union
2e ligne Pos. 4 Pos. 5
Drapeau : Allemagne
Von Brauchitsch
Mercedes-Benz
Drapeau : Italie
Zehender
Maserati
3e ligne Pos. 6 Pos. 7 Pos. 8
Drapeau : Monaco
Chiron
Alfa Romeo
Drapeau : Allemagne
Caracciola
Mercedes-Benz
Drapeau : France
Étancelin
Maserati
4e ligne Pos. 9 Pos. 10
Drapeau : Royaume-Uni
Mays
ERA
Drapeau : Suisse
Rüesch
Maserati
5e ligne Pos. 11 Pos. 12 Pos. 13
Drapeau : Italie
Fagioli
Mercedes-Benz
Drapeau : Allemagne
Rosemeyer
Auto Union
Drapeau : Italie
Varzi
Auto Union
6e ligne Pos. 14 Pos. 15
Drapeau : Allemagne
Pietsch
Auto Union
Drapeau : Hongrie
Hartmann
Maserati
7e ligne Pos. 16 Pos. 17 Pos. 18
Drapeau : Italie
Taruffi
Bugatti
Drapeau : Allemagne
Lang
Mercedes-Benz
Drapeau : Italie
Ghersi
Maserati
8e ligne Pos. 19 Pos. 20
Drapeau : Italie
Brivio
Alfa Romeo
Drapeau : Allemagne
Geier
Mercedes-Benz

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Le départ est donné sur une piste humide, la pluie ayant cessé peu avant le départ[1]. La plupart des pilotes vont devoir effectuer un arrêt ravitaillement vers la mi-course. Malgré le temps maussade, 220000 spectateurs sont présents[2].

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires des monoplaces aux premier, deuxième, troisième, cinquième, septième, huitième, dixième, onzième, douzième, quinzième et dix-neuvième tours[3].

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Pos no  Pilote Écurie Châssis Tours Temps/Abandon Grille Points
1 12 Drapeau : Italie Tazio Nuvolari Scuderia Ferrari Alfa Romeo Tipo B 22 h 8 min 4 s 1 2 1
2 1 Drapeau : Allemagne Hans Stuck Auto Union AG Auto Union Type B 22 + min 14 s 3 3 2
3 5 Drapeau : Allemagne Rudolf Caracciola Daimler-Benz AG Mercedes-Benz W25B 22 + min 9 s 0 7 3
4 3 Drapeau : Allemagne Bernd Rosemeyer Auto Union AG Auto Union Type B 22 + min 46 s 9 12 4
5 7 Drapeau : Allemagne Manfred von Brauchitsch Daimler-Benz AG Mercedes-Benz W25B 22 + min 13 s 3 4 4
6 6 Drapeau : Italie Luigi Fagioli Daimler-Benz AG Mercedes-Benz W25B 22 + min 54 s 2 11 4
7 8 Drapeau : Allemagne Hanns Geier Daimler-Benz AG Mercedes-Benz W25A 21 + 1 tour 20 4
8 2 Drapeau : Italie Achille Varzi Auto Union AG Auto Union Type B 21 + 1 tour 13 4
9 4 Drapeau : Allemagne Paul Pietsch Auto Union AG Auto Union Type B 20 + 2 tours 14 4
10 21 Drapeau : Suisse Hans Rüesch Privé Maserati 8CM 20 + 2 tours 10 4
11 16 Drapeau : Italie Goffredo Zehender Scuderia Subalpina Maserati 6C-34 19 + 3 tours 5 4
12 22 Drapeau : Italie Pietro Ghersi Scuderia Subalpina Maserati 8CM 19 + 3 tours 18 4
Abd. 17 Drapeau : France Philippe Étancelin Scuderia Subalpina Maserati 6C-34 18 Moteur 8 4
Abd. 9 Drapeau : Allemagne Hermann Lang Daimler-Benz AG Mercedes-Benz W25A 15 Moteur 17 5
Abd. 10 Drapeau : Royaume-Uni Raymond Mays H. W. Cook ERA B 11 Pression d'huile 9 5
Drapeau : Allemagne Ernst von Delius n/a
Abd. 20 Drapeau : Hongrie László Hartmann Privé Maserati 8CM 9 Allumage 15 6
Abd. 14 Drapeau : Monaco Louis Chiron Scuderia Ferrari Alfa Romeo Tipo B 5 Différentiel 6 7
Abd. 23 Drapeau : Italie Piero Taruffi Automobile E. Bugatti Bugatti T59 3 Accident 16 7
Abd. 15 Drapeau : Italie Antonio Brivio Scuderia Ferrari Alfa Romeo Tipo B 1 Différentiel 19 7
Abd. 11 Drapeau : Italie Renato Balestrero Gruppo Genevose San Giorgio Alfa Romeo Tipo B 0 Accident 1 7
Np. 15 Drapeau : France René Dreyfus Scuderia Ferrari Alfa Romeo Tipo B 8
Np. 19 Drapeau : Allemagne Ernst von Delius H. W. Cook ERA B Accident aux essais 8
Np. 22 Drapeau : Italie Luigi Soffietti Privé Maserati 8CM 8
  • Légende: Abd.=Abandon ; Np.=Non partant.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  • Depuis leur apparition, cette épreuve constitue la seconde défaite pour les Flèches d'Argent (Mercedes-Benz et Auto Union) en championnat jusqu'à l'apparition de la guerre. Alfa Romeo avait remporté le Grand Prix de l'ACF 1934 suite à la débâcle des voitures allemandes lors de leur première course. Mercedes, seul, s'inclinera devant Delahaye au Grand Prix de Pau 1938.
  • Ernst von Delius détruit sa voiture durant les essais, c'est pourquoi Mays partage la sienne avec lui pendant la course.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Vassal, « GP d'Allemagne 1935 », Automobile historique, no 51,‎ novembre/décembre 2005, p. 36
  2. Christian Moity, « Les maîtres du Ring », L'Automobile, no 376,‎ octobre 1977, p. 140
  3. Edmond Cohin, L'historique de la course automobile, Editions Larivière,‎ 1982, 882 p.
  4. Jacques Vassal, « GP d'Allemagne 1935 », Automobile historique, no 51,‎ novembre/décembre 2005, p. 35

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 1935 German Grand Prix » (voir la liste des auteurs)