Geertgen tot Sint Jans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Geertgen tot Sint Jans, en français Gérard de Saint-Jean tire son nom de la confrérie de Saint-Jean, où il passa ses dernières années (il est également connu comme Gerrit Gerritsz). Probablement né en 1460 à Leyde, Pays-Bas et décédé en 1490 à Haarlem, Pays-Bas, il fut un peintre de l'école des Primitifs flamands au XVe siècle.

La Sainte Parenté, Amsterdam, Rijksmuseum

Biographie[modifier | modifier le code]

Aucun document contemporain à sa vie n'est connu, et le premier témoignage sur sa vie et ses œuvres est de 1604, dans le Schilderboeck de Carel van Mander. [1]

Selon van Mander, Geertgen était probablement un élève d'Albert van Ouwater[2] qui était l'un des premiers peintres à l'huile dans les provinces septentrionales des Pays-Bas. Les deux peintres ont vécu dans la ville de Haarlem[3] où Geertgen a été rattaché à la maison de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, peut-être en tant que frère lai, pour laquelle il peignit un retable. Dans son livre, van Mander affirme que Geertgen prit le nom de Saint-Jean sans rejoindre l'ordre, donc son nom de famille "de Saint Jean" est dérivé du nom de l'ordre "vers Saint John». [2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liste d'œuvres[modifier | modifier le code]

Image Titre Date Format Lieu Musée
Geertgen tot Sint Jans 005.jpg Le Sort des restes de saint Jean-Baptiste 1490 (après) 172 × 139 cm Vienne Kunsthistorisches Museum
Geertgen tot Sint Jans 006.jpg Lamentation du Christ 1485-1490 175 × 139 cm Vienne Kunsthistorisches Museum
Museum Boijmans van Beuningen - Verheerlijking van Maria, Geertgen tot Sint Jans.jpg Vierge en gloire 1485 26,8 × 20,5 cm Rotterdam Musée Boijmans Van Beuningen
Geertgen tot Sint Jans 001.jpg Adoration des rois mages 1490 90 × 70 cm Amsterdam Rijksmuseum Amsterdam
Prêt au Musée Boijmans Van Beuningen
Geertgen tot Sint Jans The Tree of Jesse.jpg Arbre de Jessé 1480 89,8 × 60,6 cm Amsterdam Rijksmuseum Amsterdam
Prêt au Musée Boijmans Van Beuningen
Geertgen tot Sint Jans - The holy kinship - Museum Boijmans Van Beuningen.jpg La Sainte parenté 1495 137,2 × 105,8 cm Amsterdam Rijksmuseum Amsterdam
Prêt au Musée Boijmans Van Beuningen
Geertgen Man van smarten.jpg Christ de douleur 1495 26 × 28 cm Utrecht Musée du couvent Sainte-Catherine
Geertgen tot Sint Jans 002.jpg Nativité 1480-1490 34 × 25 cm Londres National Gallery
Geertgen Kruisiging Edinburg.jpg Crucifixion 24,4 × 18,4 cm Édimbourg National Gallery of Scotland
Geertgen tot sint jans - johannes de doper.jpg Jean-Bptiste dans le désert 1485-1490 42 × 28 cm Berlin Gemäldegalerie
Geertgen lazarus grt.jpg Résurrection de Lazare 1480-1484 127 × 97 cm Paris Louvre
Geertgen aanbidding door de koningen cleveland.jpg Adoration des mages (Cleveland) 1490 29 × 19 cm Cleveland (Ohio) Cleveland Museum of Art
Geertgen aanbidding door de koningen praag met fragmenten.jpg Adoration des mages (Triptyque) 1485 111 × 69 cm et
71 × 39 cm
Prague Národní galerie
Fragment avec Joseph Francfort-sur-le-Main Musée historique de Francfort
Geertgen Sint-Bavo.jpg Saint Bavon Saint-Pétersbourg Musée de l'Ermitage
Geertgen tot Sint Jans Mary with Child Milan.jpg Vierge à l’Enfant 12 × 9 cm Milan Pinacoteca Ambrosiana

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Schilderboeck dans la Digitale Bibliotheek der Nederlandse Letteren ( DBNL , « Bibliothèque numérique de la littérature néerlandaise »).
  2. a et b « Geertgen tot Sint Jans », www.rijksmuseum.nl, Rijksmuseum Amsterdam
  3. (nl) Karel van Mander, « T'leven van Albert van Ouwater, Schilder van Haerlem », Het Schilder-Boeck, Bibliothèque numérique de la littérature néerlandaise,‎ 1604
  4. Résurrection de Lazare
  5. Nativité de nuit
  6. Adoration des rois mages
  7. Wolfgang Prohaska, Le Kunsthistorisches Museum de Vienne : Peinture, C.H. Beck/Scala Books,‎ 2001 (ISBN 3 406 47459 4), p. 59

Catalogues d'exposition[modifier | modifier le code]

  • 1966 : Dans la lumière de Vermeer, Paris, Musée de l'Orangerie, 24 septembre - 28 novembre 1966.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :