Gaston Dintrat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monument de Joyeuse

Gaston Dintrat est un peintre, paysagiste et décorateur mais c'est en tant que sculpteur qu'il est reconnu. Il est né à Valence le 10 mai 1889 et inhumé dans cette même ville après son décès le 5 juillet 1964 à La Roche-de-Glun.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été un élève de l'École des beaux-arts de Toulouse. Gaston Dintrat était un maître-compagnon, tailleur de pierre, surnommé : la Vertu de Valence par ses compagnons. Il a travaillé dans l’atelier de Gaston Toussaint (1872-1946), lui-même praticien d’Antoine Bourdelle[1]. Il s'installe à Paris où il commence à produire de lui-même de nombreuses œuvres, bustes et monuments qui figurent aux expositions diverses d'Arts de la capitale.

Il a vécu de 1948 à 1964 à La Roche-de-Glun dans une ancienne auberge de mariniers[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • À Voiron où une Victoire ailée tient dans chaque main une couronne et protège les morts. Le mobile de 1871 et le poilu de la grande guerre sont unis dans la mort. Deux cariatides, représentant le deuil et la douleur, veillent le monument[4].
  • Le monument aux morts de Joyeuse qui représente un couple de paysans recueilli dans la douleur[5].
  • Le monument aux morts de Valence au parc Jouvet. Il s'agit d'un cénotaphe dont la sculpture a été réalisée par Gaston Dintrat et la conception générale par l’architecte Henri Joulie[6].
  • Le Rhône, sculpture réalisée dans le soubassement du mur de la préfecture de la Drôme à Valence[7].
  • Le monument aux morts du Champ de Mars à Romans-sur-Isère[8].

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le 18 septembre 1926, Gaston Dintrat écrivait au maire de Joyeuse (Ardèche) en ces termes: "Je profite de cette occasion pour vous dire que j'interdis l'édition de toute carte postale de votre monument dont le cliché n'aura pas été approuvé par moi. J'ai assez fait de sacrifices (vous le savez) pour ce monument pour ne pas permettre que n'importe quelle épreuve se balade dans les quatre coins de la France et ailleurs. Je tiens également à ce qu'il y soit mentionné (Œuvre du sculpteur Gaston Dintrat)."[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source sur le site Joconde
  2. Catalogue d'exposition de La Roche-de-Glun
  3. Études Dromoise
  4. Le monument aux morts de Voiron
  5. Le monument aux morts de Joyeuse
  6. Le parc Jouvet de Valence
  7. Gaston Dintrat par Marie Madeleine Voge et Rolande Vareilles
  8. Le monument aux morts (Champ de Mars)
  9. Archives de la ville de Joyeuse (Ardèche)