Gare de Saint-Germain-en-Laye-Grande-Ceinture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Germain.
Saint-Germain-en-Laye
Grande-Ceinture
Image illustrative de l'article Gare de Saint-Germain-en-Laye-Grande-Ceinture
Localisation
Pays France
Ville Saint-Germain-en-Laye
Adresse Place Christiane-Frahier
78100 Saint-Germain-en-Laye
Coordonnées géographiques 48° 54′ 15″ N 2° 04′ 23″ E / 48.90404, 2.072983 ()48° 54′ 15″ Nord 2° 04′ 23″ Est / 48.90404, 2.072983 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Services GCO TransilienGrande ceinture Ouest
Caractéristiques
Ligne(s) Grande Ceinture
Quais 2 quais latéraux
encadrant 2 voies
Zone 4 (tarification Île-de-France)
Historique
Ouverture 12 décembre 2004 (GCO)
Correspondances
Bus et Noctilien Voir Correspondances

La gare de Saint-Germain-en-Laye-Grande-Ceinture est une gare ferroviaire française de la ligne de Grande Ceinture, située dans la commune de Saint-Germain-en-Laye (département des Yvelines).

C'est une gare SNCF desservie par les trains du réseau Transilien Paris Saint-Lazare (ligne L).

La gare[modifier | modifier le code]

La gare de Saint-Germain-en-laye - Grande Ceinture

La gare est desservie par les trains de la Grande ceinture Ouest (rattachée au réseau Transilien Paris Saint-Lazare). Elle est située sur la Place Christiane-Frahier le long de la RN 184 à Saint-Germain-en-Laye et permet la desserte du quartier de la Grande Ceinture, qui est résidentiel. En effet, il est constitué de grandes villas en lisière de forêt. De plus, il est éloigné du centre-ville de Saint-Germain-en-Laye. Quelques commerces sont situés autour de la gare (Bar-PMU, boulangerie, Supérette…)[1].

Signalétique.
Train à Saint-Germain GC.
Autre train.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction d'une ligne-navette « gare Grande-Ceinture ↔ gare RER actuelle » (dont on reparle beaucoup depuis 2006), est décidée en 1879. Approuvée par une déclaration d'utilité publique en février 1880 pour « créer un débouché de la Grande Ceinture vers Paris et accessoirement comme pouvant servir aux habitants de Saint-Germain pour leurs relations avec Versailles », elle est mise en œuvre par les soins de l'État et exploitée dès le 30 novembre 1882. La Compagnie de l'Ouest la prend en charge l'année suivante. Elle est établie à double voie mais assez rapidement ramenée en voie unique. Elle ne voit passer que des trains de voyageurs jusqu'en 1936, date de sa suppression. Elle avait un tracé presque exclusivement dans la forêt (on y rencontre encore des vestiges de son infrastructure de nos jours) et rejoignait, par une longue descente, le plateau des voies en provenance de Paris avec un quai particulier en gare de Saint-Germain.

Certains « trains circulaires » l'ont empruntée : Paris-Saint-Lazare, Nanterre, Saint-Germain-Ouest/État, Saint-Germain-Grande Ceinture, Poissy, Achères, Houilles, Paris-Saint-Lazare. En 1899, cette ligne, électrifiée par 3e rail, sert de banc d'essais à la Compagnie de l'Ouest pour tester une machine prototype de type BB et deux autres à quatre essieux rigides équipés chacun d'un moteur et récupérés sur la machine expérimentale de l'ingénieur Heilmann (prototype thermo-électrique à huit essieux rigides – deux groupes de quatre – ayant tracté des rames sur la nouvelle ligne Argenteuil - Conflans - Mantes dès l'ouverture de celle-ci en juin 1892 puis sur la ligne du Havre. Cette machine vapeur/électrique n'eut pas de descendance. Le courant de 400 volts était de type continu[2].

En 2012, 210 voyageurs ont pris le train dans cette gare chaque jour ouvré de la semaine[3].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par la ligne R2 du réseau de bus urbain Résalys et à proximité par la ligne R4.

Les aménagements[modifier | modifier le code]

La prise en charge et la dépose des voyageurs s’effectuent sur le quai situé le long du bâtiment voyageurs (BV). Cependant un quai de secours a été construit en face. Le quai principal est équipé de trois ensembles de trois sièges et de trois bornes de propreté. L’accès au deuxième quai se fera à niveau au nord de la gare.

Le rez-de-chaussée du bâtiment voyageurs a été complètement réaménagé pour offrir un hall de 100 mètres carrés, avec un guichet accessible aux handicapés et des automates de vente banlieue. La place de la gare dispose de parkings, d'un abri à vélos et d'abribus[1].

Projets[modifier | modifier le code]

En 2018, la gare devrait être desservie par le Tram Express Ouest.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Article Métro-pole.net "Réouverture de la Grande Ceinture Ouest aux voyageurs (2/2)"
  2. Bruno Carrière et Bernard Collardey, L'aventure de la Grande Ceinture, éditions La Vie du Rail.
  3. [PDF]« Délibération n° 2012/301, séance du 10 octobre 2012 », sur le site du STIF (consulté le 25 août 2013) : « Déploiement de nouveaux afficheurs Infogare TFT/TLED lignes L&J, Volet information voyageurs : Identifiant PQI 181 », p. 15. Le STIF définit le nombre de montants pour une gare comme le nombre de voyageurs y prenant le train les jours ouvrés et hors période de vacances scolaires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus Transilien GCO Saint-Germain-en-Laye-Bel-Air - Fourqueux Noisy-le-Roi