G.711

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le G.711 est une norme de compression audio de l'UIT-T qui définit les codages PCMU et PCMA, s'appuyant sur les lois de quantification A (Europe, Afrique) ou µ (Amérique du Nord, Japon).

  • Échantillonnage : 8000 Hz pour une bande passante du téléphone entre 300 et 3400 Hz
  • Bande passante sur le réseau : 64 ou 56 kbit/s
  • Type de codage : MIC (Modulation d'impulsion codée, PCM en anglais)

Son principe repose sur une grille de quantification non linéaire, permettant de diminuer le rapport signal-sur-bruit de l'erreur de quantification pour les sons de faible amplitude. Un codage sur 8 bits en G.711 correspond à une quantification sur 13 ou 14 bits en MIC (PCM en anglais).

La norme G.711 a été révisée en 2000. Elle est la base de transport de la voix sur le réseau téléphonique commuté (RTC, PSTN en anglais) ou sur le RNIS (ISDN en anglais) et est également utilisée pour le transport de la voix avec peu de compression dans les réseaux IP, comme par exemple sur les offres de téléphonie sur les « boxes » (100 % des offres correspondantes en France) ou sur des réseaux locaux IP. Elle est en revanche assez peu utilisée pour faire de la téléphonie directement sur des réseaux étendus comme Internet de par l'utilisation importante de bande passante.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]