MPEG-7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Contrairement à MPEG-4 qui décrit un format de codage vidéo, MPEG-7 est une norme de description dont le but est de faciliter l'indexation et la recherche de documents multimédia.

Description du format[modifier | modifier le code]

Le format MPEG-7 comprend trois éléments principaux :

  • Un ensemble de descripteurs permettant la description des contenus multimédia :
    • Descripteurs visuels, encodant des informations de couleur, texture, forme ou mouvement.
    • Descripteurs audio, encodant le timbre, le spectre, ou des éléments plus haut niveau comme la mélodie ou la parole.
  • Un langage de description des contenus multimédia : DDL[1] (Description Definition Language). DDL est un dérivé du format de balisage XML Schema.
  • Des éléments, appelés Description Schemes (DS), définissant la sémantique et les relations entre descripteurs et entre DS :
    • Les segments permettent de définir la décomposition spatio-temporelles des médias vidéo (image, plan, séquences, etc.)
    • Les informations auteurs : ce qui permet de fournir des informations « bibliographiques » sur un média (titre, auteur, description libre, etc.)
    • Les informations physiques (principe de codage d'un média, taille, résolution, etc.).

Au delà de ces descripteurs simples, on peut trouver des éléments plus élaborés comme des résumés des médias (sous diverses formes), des approches de personnalisation, etc.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le format MPEG-7 n'est actuellement que très peu utilisé dans les applications grand public[réf. nécessaire]. Certaines applications MPEG-7 existent à l'état de prototype (IBM Video annotation, Ricoh Movie Tool[2]).

Le standard TV-anytime développé pour la description de contenus de télévision utilise MPEG-7.

NEC Corporation, un groupe japonais, a développé une application utilisant ce standard, qui vise à permettre aux ayants droit de détecter et reconnaître les vidéos piratées [3]. La version limitée, vendue 27 000 dollars, permet de rechercher 250 heures de vidéo dans leur base de données[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) B.S. Manjunath, P. Salembier, T. Sikora, Introduction to MPEG-7: Multimedia Content Description Interface, 2002.

Liens externes[modifier | modifier le code]