Fuchū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fuchū-shi
府中市
Drapeau de Fuchū-shi
Drapeau
Cerisiers en fleurs dans une rue de Fuchū
Cerisiers en fleurs dans une rue de Fuchū
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kantō
Préfecture Tokyo
Code postal 〒183-8703
Démographie
Population 255 422 hab. (juillet 2010)
Densité 8 706 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 40′ 08″ N 139° 28′ 40″ E / 35.668889, 139.47777835° 40′ 08″ Nord 139° 28′ 40″ Est / 35.668889, 139.477778  
Altitude Min. 50 m – Max. 79 m
Superficie 2 934 ha = 29,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Fuchū-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Fuchū-shi
Liens
Site web http://www.city.Fuchu.Tokyo.jp/

Fuchū (府中市, Fuchū-shi?) est une ville de l'agglomération de Tōkyō au Japon. En 2010, la population de la ville comptait 255 422 habitants et sa densité était de 8710 personnes par km². Sa superficie totale est de 29,34 km².

Le gouvernement de la province de Musashi s'est établi à Fuchū lors de la réforme de Taika, et la ville a prospéré en tant que centre économique, politique et culturel. Le bureau du district de Kita Tama se situe à Fuchū depuis le début de l'ère Meiji.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située à 20 km à l'ouest du centre de Tōkyō. Elle s'étend sur la rive gauche du fleuve de Tama, en face des monts Tama. Le fleuve de Tama s'écoule au sud de la ville d'ouest en est. La falaise de Kokubunji s'étend au nord (10-15 m de hauteur); la falaise de Fuchū traverse la ville d'ouest en est(10-20 m de hauteur). Le mont Sengen-yama avec une altitude de 79 m est au nord-est de la ville qu'il surplombe d'une trentaine de mètres. La plupart de la région est plate.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Avec la réforme de Taika en 645, le gouvernement de la Province de Musashi s'établit à Fuchū.
  • 1602 Le péage de Fuchū est établi sur la route Kōshū-dochu.
  • 1868 La Préfecture de Nirayama est créée, et le sud-ouest de la région y est inclus. Le reste est placé sous l'autorité du gouverneur de la Préfecture de Musashi.
  • 1869 La préfecture de Shinagawa est créée, et excepté la partie sud-ouest, la ville rejoint cette préfecture.
  • 1871 Abolition du système Han, établissement du système préfectoral. Plusieurs parties de la ville sont transférées à la Préfecture de Kanagawa petit à petit au cours de l'année suivante.
  • 1878 Le district de Tama de la Préfecture de Kanagawa est divisé en trois districts: Tama Nord, Tama Sud, Tama Ouest, et un district dans la Préfecture de Tōkyō: Tama Est.
  • 1880 4 villes et 1 village de la région fusionnent et forment Fuchū-eki.
  • 1889 8 villages de l'est fusionnent pour devenir le village de Tama, et 3 villages de l'ouest deviennent le village de Nishifu. Fuchū-eki se réorganise en ville en gardant son nom.
  • 1893 Les trois districts de Tama rejoignent la préfecture de Tōkyō. Fuchū-eki devient la ville de Fuchū.
  • 1910 La ligne ferroviaire de Tōkyō (devenu plus tard la ligne Shimogawara de la JNR) est ouverte.
  • 1913 Arrivée du service téléphonique.
  • 1916 Le tram de Keiō (faisant partie de la ligne Keiō) est ouverte.
  • 1922 La ligne de Tama (à présent ligne Seibu Tamagawa) est ouverte.
  • 1925 La ligne Gyokunan (à présent une partie de la ligne Keiō) est ouverte.
  • 1929 La ligne Nanbu (à présent ligne Nambu de la JR East) est ouverte.
  • 1943 La préfecture de Tōkyō fusionne avec la ville de Tōkyō pour former le Tōkyō-to.
  • 1954 Le 1er avril, la ville de Fuchū, les villages de Tama, de Nishifu fusionnent et deviennent une municipalité du Japon.
  • 1956 La nouvelle autoroute de Kōshū est ouverte entre Higashi Fuchū et Honshuku.
  • 1961 La nouvelle autoroute de Kōshū est ouverte entre Higashi Fuchū et Chofu.
  • 1968 L'incident à 300 millions de yen arrive à Harumicho. Ce fut le plus important vol de l'histoire du Japon.
  • 1973 La ligne Musashino est ouverte. La ligne Shimogawara est fermée.

Transport[modifier | modifier le code]

Accès à la ville[modifier | modifier le code]

En utilisant la ligne Keio de la gare de Shinjuku (新宿駅), la gare centrale de Fuchū est à 25 minutes de voyage. En venant via la ligne Keio de Shinjuku, la station avant Fuchū est Higashi-Fuchū (東府中) en utilisant le train local, rapide, ou express ; avec les semi-spécial express ou spécial express, la gare avant Fuchū est Chofu (調布).

Bus[modifier | modifier le code]

La plupart des lignes de bus partent de la gare centrale de Fuchū ou des gares de Tama-reien, Higashi-Fuchū, Bubaigawara, Nakagawara, Tama, Koremasa, ou Seisekisakuragaoka.

Routes[modifier | modifier le code]

L'autoroute Chūō et la route 20 (Japon) sont parallèles à la ligne ferroviaire Keiō, et vont de l'est à l'ouest. Elles relient Fuchū et le centre de Tōkyō.

Industrie[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, l'économie de la région dépend principalement des services, avec des magasins de détail et des grandes surfaces près des gares, ainsi que le circuit de Tōkyō et les courses de hors-bord de Tama-gawa. Près de 84 000 personnes travaillaient dans ces branches en 2000.

L'industrie compte 26 000 ouvriers, avec des usines majeures telles que NEC Corporation, Toshiba, et la brasserie Musashino de Suntory.

Jusqu'après la Seconde Guerre mondiale, l'agriculture était la principale industrie, cultivant le riz en labourant les rizières et élevant des vers à soie pour la sériciculture. Cependant en 2000, le nombre de travailleurs agricoles s'élevait à seulement 865 personnes, et en 2002, seulement 6,9 % des terres étaient cultivées, 25.7 % étaient des rizières. Les fermes représentaient seulement 0.4 % des constructions.

La ville abrite également la prison de Fuchū, une des plus grandes prisons du Japon ainsi qu'une base importante de la force d'auto-défense aérienne.

Éducation[modifier | modifier le code]

Villes voisines[modifier | modifier le code]

À découvrir également[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :