Toshiba Brave Lupus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Toshiba Brave Lupus

Généralités
Noms précédents Toshiba Fuchu Brave Lupus
Fondation 1948
Couleurs Rouge et blanc
Championnat actuel Top League
Site web toshiba.co.jp
Palmarès principal
National[1] Top League (4)
Corporate Championship (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Dernière mise à jour : 26 janvier 2010.

Toshiba Brave Lupus est un club japonais de rugby à XV détenu par Toshiba, et résidant à Fuchū, dans l'agglomération de Tōkyō, comme leur rival local Suntory Sungoliath. C'est le club japonais le plus titré avec huit titres de champions dont quatre Top League sur les six premières éditions.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club des Toshiba Fuchu Brave Lupus est créé en 1948 par l'usine Toshiba de Fuchū, à l'ouest de Tōkyō. La mention de Fuchu sera supprimée en 2005 pour que le club devienne celui de l'ensemble de Toshiba, sponsor officiel de la Coupe du monde 2007 et dont le nom est associé au Championnat du monde juniors 2009[2].

Les Brave Lupus remportent à trois reprises le Corporate Championship (1988, 1997 et 1998). En 2003, celui-ci devient la Top League. Ils terminent second sur douze équipes lors de la première édition en 2004. Cette année-là, il parviennent en finale de la Microsoft Cup, disputée en fin de saison par les huit meilleures équipes de Top League, et gagnent le National Championship, une coupe disputée entre 22 équipes, en battant Kobe Steel 22-16 en finale. En 2005, ils gagnent leur premier titre de Top League avec 10 victoires en 11 matchs, ainsi que la Microsof Cup. L'année suivante, ils réalisent le triplé : vainqueurs en Top League, en Microsoft Cup, et en National Championship, coupe réduite à huit équipes, après un match nul en finale 6 partout contre les NEC Green Rockets.

La Top League passe à 14 clubs en 2007 et la Microsoft Cup devient sa phase finale, disputée parmi les quatre premiers. Les Brave Lupus terminent en tête de la phase régulière avec 12 victoire en 13 matchs, battent Toyota 38-33 en demi-finale et les Suntory Sungoliath 14-13 en finale pour remporter leur troisième Top League. Il gagne également le National en battant Toyota en finale 19 à 10. La saison 2007-2008 est en demi-teinte avec une défaite en demi-finale en phase finale de la Top League et en National Championship. À l'été 2008, le Néo-zélandais David Hill arrive en provenance de Bristol pour jouer demi d'ouverture. Ils ne participent plus au National mais remportent la Top League en battant Kobe en demie (26-7) et Sanyo en finale (17-6), après avoir une nouvelle fois terminé en tête de la phase régulière.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Corporate Championship (3) : 1988, 1997, 1998.
  • Top League (4) : 2005, 2006, 2007, 2009.
  • Microsof Cup[3] (2) : 2005, 2006.
  • National Championship (6) : 1997, 1998, 1999, 2004, 2006, 2007.

Effectif 2009-2010[modifier | modifier le code]

Nom Poste Nationalité Sélections (nombre)
Tomohiro Kubo Talonneur Drapeau du Japon Japon -
Ken Tsukagoshi Talonneur Drapeau du Japon Japon Japon (9)
Hiroki Yuhara Talonneur Drapeau du Japon Japon -
Kenji Kasai Pilier Drapeau du Japon Japon Japon (11)
Yusuke Kudo Pilier Drapeau du Japon Japon -
Ayumu Omuro Pilier Drapeau du Japon Japon -
Toshiki Sakurai Pilier Drapeau du Japon Japon -
Tatsuhiro Hazama Pilier Drapeau du Japon Japon -
Daisuke Estrella Pilier Drapeau des États-Unis États-Unis -
Taku Inokuchi Pilier Drapeau du Japon Japon Japon (7)
Shunsuke Amemiya Deuxième ligne Drapeau du Japon Japon -
Hitoshi Ono Deuxième ligne Drapeau du Japon Japon Japon (34)
Manabu Suzuki Deuxième ligne Drapeau du Japon Japon -
Tomoaki Nakai Deuxième ligne Drapeau du Japon Japon Japon (12)
Rei Hourai Deuxième ligne Drapeau du Japon Japon -
Masato Toyoda Troisième ligne Drapeau du Japon Japon Japon (1)
Martin Perkins Troisième ligne Drapeau de l'Australie Australie -
Yuta Mochizuki Troisième ligne Drapeau du Japon Japon -
Kentaro Kokuzawa Troisième ligne Drapeau du Japon Japon -
Kento Yoda Troisième ligne Drapeau du Japon Japon -
Hiroshi Yamamoto Troisième ligne Drapeau du Japon Japon -
Steven Bates Troisième ligne Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (1)
Tetsurou Miyashita Troisième ligne Drapeau du Japon Japon -
Daisuke Mitsui Demi de mêlée Drapeau du Japon Japon -
Jun Fuji Demi de mêlée Drapeau du Japon Japon -
Ryota Fuji Demi de mêlée Drapeau du Japon Japon -
Tomoki Yoshida Demi de mêlée Drapeau du Japon Japon Japon (17)
Ryohei Yoshida Demi d'ouverture Drapeau du Japon Japon -
Toshiaki Hirose Demi d'ouverture Drapeau du Japon Japon Japon (1)
David Hill Demi d'ouverture Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (1)
Ikuya Sako Trois-quart aile Drapeau du Japon Japon -
Michihiro Hirata Trois-quart aile Drapeau du Japon Japon -
Takehisa Usuzuki Trois-quart aile Drapeau du Japon Japon -
Tasuku Sato Trois-quart aile Drapeau du Japon Japon -
Jaeyoung Chae Trois-quart aile Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Corée du Sud (6)
Atsushi Fujiya Trois-quart aile Drapeau du Japon Japon -
Nataniela Oto Trois-quart centre Drapeau des Îles Tonga Tonga Japon (12)
Tomohiro Senba Centre Drapeau du Japon Japon -
Kousho Tei Trois-quart centre Drapeau du Japon Japon -
Neil Brew Trois-quart centre Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande -
Goshi Tachikawa Trois-quart centre Drapeau du Japon Japon Japon (13)
Kuniaki Takayama Trois-quart centre Drapeau du Japon Japon -
Teppei Tomioka Trois-quart centre Drapeau du Japon Japon Japon (2)
Tsutomu Matsuda Arrière Drapeau du Japon Japon Japon (43)
Hiroki Yoshida Arrière Drapeau du Japon Japon Japon (7)

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en) « TOSHIBA named IRB Junior Worlds title sponsor »
  3. De 2003 à 2006, la Microsoft Cup est une compétition distincte de la Top League, mettant aux prises les huit meilleures équipes de cette dernière. Depuis 2006, cette coupe est devenue la phase finale de la Top League, disputée entre les quatre meilleures équipes.