Fritz Honegger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Honegger.
Fritz Honnegger
Photo officielle de Fritz Honegger
Photo officielle de Fritz Honegger
Fonctions
87 e conseiller fédéral
Élection
Prédécesseur Ernst Brugger
Successeur Rudolf Friedrich
Chef du Département fédéral de l'Économie Publique
Prédécesseur Ernst Brugger
Successeur Kurt Furgler
Conseiller aux États
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Hauptwil
Origine Canton de Zurich
Date de décès (à 81 ans)
Lieu de décès Zurich
Parti politique Parti Radical-Démocratique (PRD)
Liste des conseillers fédéraux de Suisse


Fritz Honegger, homme politique suisse, né le à Hauptwil (Thurgovie), décédé le . Il fut conseiller fédéral de 1978 à 1982, membre du Parti radical-démocratique.

  • Son premier emploi, en 1942, a été celui de secrétaire de la Chambre suisse de l'horlogerie à La Chaux-de-Fonds. Deux ans plus tard, il est devenu secrétaire de l'Association zurichoise de l'industrie de la soie. Il occupa ce poste pendant 17 ans, avant d'être nommé en 1961 directeur de la Chambre de commerce de Zurich. Sur le plan militaire, Fritz Honegger a mené sa carrière jusqu'au grade de colonel, à la tête d'un régiment d'infanterie.
  • Il a épousé tôt les thèses du PRD et commencé sa carrière politique en 1958 comme maire de sa commune de domicile, Rüschlikon (canton de Zurich), où il a vécu jusqu'à sa mort.

Conseiller fédéral, représentant des milieux économiques[modifier | modifier le code]

  • Il a été élu au Conseil fédéral le , pour reprendre la direction de l'Économie publique de son prédécesseur Ernst Brugger dès le et jusqu'au 31 décembre 1982. Il est Président de la Confédération suisse en 1982.
  • Fritz Honegger a été un représentant typique des milieux économiques zurichois. Son père dirigeait une entreprise textile, tandis que le futur conseiller fédéral a poussé ses études à l'Université de Zurich jusqu'au doctorat en économie politique.
  • L'élection de Fritz Honegger s'est inscrite dans la période de récession qui a suivi la crise énergétique de 1973/74. C'est sous son égide qu'ont été élaborées les lois fédérales sur les cartels, sur la formation professionnelle et sur l'assurance-chômage. Durant ses années à la tête du département de l'Économie publique, toutes les votations populaires de son ressort, à une exception près (initiative sur la protection des consommateurs), ont été gagnées.
  • Il a effectué un voyage en Chine en 1979 pour promouvoir les exportations suisses et a rencontré Deng Xiaoping.
  • Recevant le président de l'Assemblée nationale française, Louis Mermaz, il lui proposa de se rendre à pied au déjeuner officiel à la Maison de Watteville. Et l'on pu voir les deux présidents confronter leurs thèses économiques divergentes en déambulant dans les rues de Berne…

Activité après le conseil fédéral, de nombreux conseils d'administration[modifier | modifier le code]

Ensuite, il a repris un grand nombre de sièges dans des conseils d'administration: Crédit Suisse, Elektrowatt, Sulzer, Zschokke, Nouvelle Gazette de Zurich (NZZ), fondation immobilière de l'aéroport de Zurich-Kloten, et Rentenanstalt, notamment. Il a aussi présidé à titre honorifique des institutions comme la Fondation Pestalozzi ou l'Aide sportive suisse.

Famille[modifier | modifier le code]

  • L'aîné de ses deux fils, Eric, a suivi les traces de son père en politique. Il fut membre au Conseil d'État zurichois, directeur des finances du canton. Son rôle dans la débâcle de Swissair a été très controversé.

Liens externes[modifier | modifier le code]