Franz Christoph von Hutten zum Stolzenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franz Christoph von Hutten zum Stolzenberg
Image illustrative de l'article Franz Christoph von Hutten zum Stolzenberg
Biographie
Naissance
à Wiesefenld
Ordination sacerdotale
Décès
à Bruchsal
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
23 novembre 1761 par Clément XIII
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 17 mai 1744
Évêque de Spire
17431770
Précédent Damien de Schönborn-Buchheim Damian August Philipp Karl von Limburg-Stirvers Suivant
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Franz Christoph von Hutten zum Stolzenberg (né le à Wiesenfeld en Basse-Franconie, en Allemagne et mort le à Bruchsal) est un cardinal allemand du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Von Hutten est chanoine à Mayence, à Combourg et à Hombourg. Il est élu prince-évêque de Spire en 1743, avant avoir reçu l'ordination de prêtre.

Il achève la construction complète de la ville baroque de Bruchsal, en ajoutant la Porte de Damien, la caserne militaire (aujourd'hui siège de l'Université internationale d'Allemagne) et le Château d'eau. Comme son prédécesseur, le cardinal Damien de Schönborn-Buchheim, von Hutten s'efforce d'implémenter les réformes du Concile de Trente dans son diocèse. Le pape Clément XIII le crée cardinal lors du consistoire du .

Le chapitre cathédral le critique à cause de sa politique fiscale de la principauté. Ses efforts pour être élu évêque de Worms ne réussissent pas en 1763 ni en 1768, à cause des intérêts de la cour de Vienne. Il devient prévôt de Bruchsal-Odenheim en 1763 et de la collégiale de Saint-Victor devant Mayence en 1766. Le cardinal von Hutten participe au conclave de 1769 lors duquel Clément XIV est élu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Hans Ammerich, Das Bistum Speyer und seine Geschichte, Band 3: Von der Reformationszeit bis zum Ende des alten Bistums; Kehl am Rhein 1999; ISBN 3-927095-49-4; S. 26–28.
  • Markus Lothar Lamm, Das Bistum und Hochstift Speyer unter der Regierung des Kardinals Franz Christoph von Hutten (1743–1770); Quellen und Abhandlungen zur mittelrheinischen Kirchengeschichte, 95; Mainz: Gesellschaft für Mittelrheinische Kirchengeschichte, 1999; ISBN 3-929135-27-2
  • Heinrich Maas, Verwaltungs- und Wirtschaftsgeschichte des Bistums Speyer während der Regierung des Fürstbischofs Franz Christoph von Hutten (1743–1770); Wolfenbüttel 1931
  • Johannes Pfeiffer, Der Speyerer Fürstbischof Franz Christoph Kardinal von Hutten, 1743–1770. Sein Kampf gegen Mängel und Mißbrauch in seinem Bistum. Zugleich ein Beitrag zur Geschichte und Beurteilung des Aufklärungszeitalters; Hambach: Selbstverlag, 1959
  • Markus Weis, Der Bruchsaler Hofarchitekt Johann Leonhard Stahl (1729–1774) und die Bautätigkeit im Fürstbistum Speyer unter Franz Christoph Kardinal von Hutten; Quellen und Abhandlungen zur mittelrheinischen Kirchengeschichte, 67; Mainz: Gesellschaft für Mittelrheinische Kirchengeschichte, 1993

Source[modifier | modifier le code]