Francisco Salvador-Daniel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francisco Salvador-Daniel, né le 17 février 1831 à Bourges, mort le 24 mai 1871 à Paris, est un compositeur et ethno-musicologue français d'origine espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père est un musicien d'origine juive, réfugié en France. Après des études au Conservatoire, Francisco Salvador-Daniel va enseigner le violon à Alger en 1853. Il traduit des chansons d'Afrique du Nord, et les adapte pour les instruments occidentaux. De retour à Paris, il est critique musical à La Lanterne de Rochefort. Pendant la Commune, il devient directeur du Conservatoire et sera fusillé par les Versaillais pendant la Semaine sanglante.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Musique et instruments de musique du Maghreb, La Boîte à documents, 1986 (ISBN 2-906164-00-3)
  • The Music and musical instruments of the Arab: with introduction on how to appreciate Arab music, by Francesco Salvador-Daniel, edited with notes, memoir, bibliography and thirty examples and illustrations, by Henry George Farmer, traduction de : La musique arabe, ses rapports avec la musique grecque et le chant grégorien, Londres, W. Reeves, 1914
  • La musique arabe, ses rapports avec la musique grecque et le chant grégorien, Alger, Adolphe Jourdan, 1879 lire en ligne
  • Cours de plain-chant, dédié aux élèves-maîtres des écoles normales primaires, par Salvador Daniel (père et fils), Paris, P. Dupont, 1864

Source[modifier | modifier le code]

  • Arlette Millard, Félicien David et l'aventure saint-simonienne en Orient, Paris, les Presses franciliennes, 2005, p. 93 (ISBN 2-9520091-6-3)
  • Stefano A. E. Leoni, "L’Orientalismo eclettico di Francisco Salvador-Daniel, musicista, ricercatore e comunardo: una prima ricognizione", in Studi Urbinati 81, 2011, pp. 289-302.