Francesco Carpino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesco Carpino
Biographie
Naissance 18 mai 1905
à Palazzolo Acréide (Italie)
Ordination sacerdotale 14 août 1927 par
Mgr Giuseppe Vizzini
Décès 5 octobre 1993 (à 88 ans)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
26 juin 1967 par le
pape Paul VI
Titre cardinalice Cardinal-évêque
d'Albano
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 8 avril 1951 par le
card. Adeodato Piazza
Fonctions épiscopales Archevêque de Monreale (Italie)
Secrétaire du Sacré Collège des cardinaux
Pro-préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements
Archevêque de Palerme (Italie)

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Francesco Carpino, S.T.D. (Sacrae Theologiae Doctor), né le 18 mai 1905 à Palazzolo Acréide, dans la province de Syracuse, en Sicile et mort le 5 octobre 1993, était un cardinal de l'Église catholique, archevêque de Palerme de 1967 à 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Francesco Carpino naquit à Palazzolo Acréide, en Sicile, troisième des cinq enfants de Salvatore Carpino, qui était propriétaire d'un petit domaine rural. De 1914 à 1919 il fit ses études au séminaire de Noto et les continua à Rome jusqu'en 1926 au Séminaire pontifical romain, où il obtint les doctorats en philosophie et en théologie et une licence en droit canon. Il retourna dans son diocèse en 1926 et y devint professeur au séminaire local jusqu'à ce qu'il eût atteint l'âge canonique pour l'ordination sacerdotale. Il fut ordonné diacre le 29 juin 1927, puis prêtre le 14 août 1927.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Après son ordination, il exerça un ministère pastoral dans le diocèse de Noto, et enseigna dans son séminaire de 1927 à 1929. La même année il fut nommé professeur de théologie des sacrements à l'Université pontificale du Latran, et y demeura jusqu'en 1951. Pendant son séjour à Rome, il exerça un ministère pastoral, en même temps qu'il collaborait avec plusieurs congrégations de la Curie romaine. Il fut créé camérier secret de Sa Sainteté, le 27 avril 1939.

Évêque[modifier | modifier le code]

Le 11 février 1951 le pape Pie XII le nomma archevêque titulaire (ou in partibus) de Nicomédie et évêque coadjuteur de Monreale, et il accéda au siège métropolitain de Monreale le 23 août de cette année. En 1961, il fut nommé archevêque titulaire de Sardica et secrétaire du Sacré Collège des cardinaux le 25 octobre 1961. De 1961 à 1964 il fut un des conseillers de la Commission pontificale préparatoire du deuxième Concile du Vatican auquel il participa. Le pape Paul VI le nomma pro-préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements le 7 avril 1967.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il fut créé cardinal avec le titre de cardinal-prêtre de S. Maria Ausiliatrice in via Tuscolana (diaconie élevée à ce titre pro hac vice) lors du consistoire du 26 juin 1967 par Paul VI. Le même jour, il fut nommé archevêque de Palerme. Il démissionna de cette fonction en 1970, expliquant que l'archidiocèse, en raison de problèmes pastoraux nombreux et difficiles, avait besoin d'un archevêque jeune si l'on voulait préparer un programme pour le long terme. Il fut nommé cardinal-évêque avec le titre du siège suburbicaire d'Albano le 27 janvier 1978. Il prit part aux conclaves qui élurent Jean-Paul Ier et Jean-Paul II en août et en octobre. Atteint par la limite d’âge de 80 ans, il perdit le droit de participer à des conclaves futurs en 1985.

Il mourut à l'aube le 5 octobre 1993, à Rome. La messe de funérailles fut présidée par Jean-Paul II et concélébrée par une trentaine de cardinaux et de nombreux archevêques et évêques ; elle eut lieu dans la basilique patriarcale du Vatican à 17 heures 30 heures, le 7 octobre 1993. Son corps fut transporté à Monreale le 8 octobre puis à Palerme, où une autre messe de funérailles fut concélébrée dans la cathédrale par le cardinal Salvatore Cassisa (en), archevêque de Monreale, et le cardinal Salvatore Pappalardo, alors archevêque de Palerme, et presque tous les évêques de Sicile. Après les funérailles de Palerme, le corps fut transporté à Palazzolo Acreide et une messe de requiem fut célébrée dans l'église Saint-Paul par Giuseppe Costanzo, archevêque de Syracuse, avant l'inhumation dans le tombeau de sa famille. Le 14 septembre 1998, les restes furent transférés à la cathédrale métropolitaine de Palerme.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Anna Calleri Russo: Il Cardinale Francesco Carpino. Un figlio di Palazzolo al servizio della chiesa cattolica. Catania 1997
  • (en) Trevor Beeson, Priests and Prelates, article « Cardinal Francesco Carpino » p. 104-105

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]