Martin Matte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Martin Matte.jpg

Martin Matte (né le 14 avril 1970 à Laval) est un humoriste et un acteur québécois. Il est l'interprète de Bruno dans la série télévisée québécoise Caméra Café.

Biographie[modifier | modifier le code]

Martin Matte est diplômé de l'École nationale de l'humour en 1995, avec « mention humoristique ». Dès sa sortie de l'école, il devient animateur à CKOI-FM et CKMF-FM; on peut le voir également dans plusieurs éditions du Festival Juste pour rire.

En 1996, il anime la série Allô-Prof sur les ondes Télé-Québec et participe à plusieurs émissions de télévision en tant que chroniqueur ou via des capsules humoristiques.

Il obtient, en 1999, la première sa reconnaissance, le trophée dans la catégorie « Révélation de l'année » au Gala Les Olivier.

En 2000, il présente son premier one man show, intitulé Histoires vraies. Après avoir obtenu un succès partout au Québec (présenté plus de 300 fois devant plus de 250 000 spectateurs), Martin Matte met fin à sa série de spectacles et le 30 janvier 2004, il présente Histoires vraies au Centre Bell, devant 8 000 spectateurs. Il lance la même année, le DVD du spectacle, qui est vendu plus de 60 000 exemplaires à ce jour[1][réf. nécessaire].

Parallèlement à ses spectacles, il apparaît dans des émissions telles que Le grand blond avec un show sournois (par le biais de ses chroniques financières), dans l'émission de comédie de situations, Km/h et en vedette pendant quatre saisons (2003 à 2006), dans la série émission télévisée Caméra Café[2]. Il remporte d'ailleurs un Prix MetroStar en 2005 dans la catégorie « Artiste d'émission Humour » pour son rôle de Bruno Gagnon dans Caméra Café.

Il anime les galas Juste pour rire et deux Galas des Olivier (2005-2006). Porte-parole de plusieurs causes sociales, notamment la SLA (sclérose latérale amyotrophique), il fonde en 2006 sa propre fondation, la Fondation Martin-Matte, qui vient en aide aux traumatisés crâniens. Dans un tout autre ordre d'idées, il est également le porte-parole, au Québec, des voitures de la compagnie Honda.

En 2005, il remporte son 2e trophée au Gala Les Olivier (gala qu'il anime en 2005-2006), soit l'Olivier de l'« Humoriste de l'année », récompense qu'il obtient également l'année suivante.

En même temps que Pierre Brassard, il quitte la série télévisée Caméra Café en 2006. Il revient dans la saison 2009-2010. En mars 2010, durant l'émission Tout le monde en parle, il confirme que Caméra Café est trop pour lui et quitte l'émission pour une deuxième fois.

L'année 2007, il est de retour sur scène avec un nouveau spectacle, présenté dans plusieurs villes du Québec et à Montréal. De plus, on le voit pour la première fois sur grand écran, dans le film Nitro.

En novembre 2009, il reçoit le prix du billet platine (400 000 billets vendus) pour son spectacle Condamné a l'excellence.

Martin Matte a produit et écrit la série d'humour Les Beaux Malaises qui parle de sa vie quotidienne, ses malaises, ses anecdotes et qui a été diffusé en hiver 2013 sur le réseau TVA. Avec la participation de son complice François Avard à la scénarisation, Francis Leclerc à la réalisation, Encore Télévision comme co-producteur ainsi qu'une belle équipe d'acteurs, cette série a été un franc succès avec ces 2 millions de téléspectateurs chaque semaine et gagnant de 6 Gémeaux et 1 Félix. La série a également un volet web où Martin nous fait part de ces réflexions sur divers sujets qui sauront vont faire rire. L’équipe est présentement en production de la saison 2 qui sera diffusée en hiver 2015. 

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Histoires vraies
  • 2007 : Condamné à l'excellence

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.musiqueplus.com/martin-matte
  2. regardée chaque semaine par plus d'un million de personnes

Liens externes[modifier | modifier le code]