François-Edmond Fortier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fortier.

François-Edmond Fortier (Plaine, 3 septembre 1862-Dakar, 24 février 1928) est un photographe documentariste et un éditeur français. On lui doit plus de 3 000 cartes postales, témoignages précieux de l’époque coloniale en Afrique occidentale française (AOF) et aujourd'hui recherchées par les collectionneurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

« Sénégal. Les circoncis » (vers 1910)

Né le 3 septembre 1862 à Plaine (Vosges), François-Edmond Fortier s’installe à Dakar vers 1897-1898[1].

De 1902 à 1903, sa première grande expédition le mène au Fouta-Djalon, puis en Haute-Guinée (le Haut-Niger). En 1905-1906, il se rend au Soudan français, l'actuel Mali. Après Kankan, Bamako et Djenné, il parvient à Tombouctou en janvier 1906. Fortier est l'un des premiers photographes professionnels à y travailler après son occupation par le commandant Joffre en 1894.

Il termine ses jours dans son magasin de la Médina de Dakar où il meurt le 24 février 1928.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe David, « François-Edmond Fortier, maître de la carte postale ouest-africaine », in L'Afrique en noir et blanc, Somogy édition d'Art, 2009, p. 143-155

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe David, Inventaire général des cartes postales Fortier, Paris : s.n., 1986-1988, 3 vol. ; vol. I : Sénégal - Guinée, 1900-1905 (ISBN 2950135307) ; vol. II : Sénégal- Mauritanie, Guinée, Soudan, Côte d'Ivoire, Dahomey, Lagos, 1906-1910 ; vol. 3 : 1912-1920.
  • Philippe David, « La carte postale sénégalaise au service de l'histoire », Notes africaines, no 179, juillet 1983, p. 41-51
  • Gwenaëlle Trolez, L'explorateur, le photographe et le missionnaire, Magellan & Cie, Paris, 2007, 96 p. (ISBN 978-2-35074-086-7)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :