Forme Joubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joubert.
Forme Joubert
La forme Joubert
La forme Joubert
Présentation
Type forme de radoub
Construction de 1929 à 1933
Longueur 350 m
Géographie
Coordonnées 47° 16′ 37″ N 2° 11′ 51″ O / 47.276944, -2.197547° 16′ 37″ Nord 2° 11′ 51″ Ouest / 47.276944, -2.1975  
Pays Drapeau de la France France
Commune Saint-Nazaire
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Forme Joubert

Géolocalisation sur la carte : Saint-Nazaire

(Voir situation sur carte : Saint-Nazaire)
Forme Joubert

La forme Joubert, (parfois forme-écluse Joubert, Cale Normandie) est une forme de radoub située dans le port de Saint-Nazaire, qui fait également office d'écluse donnant accès au bassin de Penhoët depuis l'estuaire de la Loire. C'est un lieu emblématique de la construction navale à Saint-Nazaire. Elle appartient au Grand port maritime de Nantes-Saint-Nazaire.

Fonctions[modifier | modifier le code]

La forme Joubert permet l'accès des bateaux de grande taille à l'intérieur du port. En effet, la configuration du port de Saint-Nazaire et son maintien à niveau d'eau constant quelle que soit la marée rendent nécessaire la présence d'écluses pour l'entrée et la sortie des navires.

Elle sert aussi à l'entretien et à la construction de navires : une fois mise à sec, elle permet de travailler sur leurs parties ordinairement immergées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

À la fin de la Première Guerre mondiale, le port de Saint-Nazaire prévoyait la construction d'un troisième bassin pour compléter les autres installations, de taille désormais insuffisante. Mais, le trafic du port s'étant effondré après la guerre, l'idée fut abandonnée.

Des problèmes d'infrastructure rencontrés pendant la finition du paquebot Île de France et la construction du Normandie relancèrent le projet.

Les travaux commencèrent en février 1929. La réception définitive eut lieu en 1933[1]. La forme reçut le nom de Louis Joubert, président de la chambre de commerce de Saint-Nazaire, mort en 1930.

Raid britannique pendant la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Opération Chariot.

Le 27 mars 1942, la forme Joubert fut l'objectif principal de l'opération Chariot. Cette opération combinée entre la Royal Navy et les commandos britanniques avait pour but de la rendre inopérante. Elle était en effet la seule forme de radoub de la façade atlantique capable d'accueillir le cuirassé allemand Tirpitz[2].

La porte côté estuaire fut détruite. Les forces allemandes ne purent se servir de la forme jusqu'à la fin du conflit. Elle fut réparée à la fin des années 1940. Le premier navire qu'elle accueillit après cette réparation fut l'ancien paquebot allemand Europa, devenu Liberté, prise de guerre des Américains, donné à la France en dédommagement de la perte du paquebot Normandie.

Plan du port de Saint-Nazaire en 1942 : la forme Joubert est indiquée sous le nom de Normandie Dock.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Porte sud et usine de pompage
  • Longueur : 350 m[1]
  • Largeur : 50 m[1]
  • Hauteur : 15,25 m
  • Volume d'eau : environ 260 000 mètres cubes

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Le remplacement de la porte aval de la forme Joubert », sur nantes.port.fr (consulté le 25 juillet 2011)
  2. Association préhistorique et historique de la région nazairienne, « Opération Chariot sur Saint-Nazaire - 28 mars 1942 », Histoire et patrimoine, no 74,‎ octobre 2010 (ISSN 12403296, lire en ligne)