Fontaine Stravinsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fontaine Stravinski)
Aller à : navigation, rechercher
Fontaine Stravinsky
La fontaine Stravinsky et, au fond, l'église Saint-Merri
La fontaine Stravinsky et, au fond, l'église Saint-Merri
Présentation
Nom local Fontaine des automates
Type Fontaine
Architecte Jean Tinguely(artiste)
Niki de Saint Phalle(artiste)
Date de construction 1983
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Commune Paris
Arrondissement 4e arrondissement de Paris
Localisation
Coordonnées 48° 51′ 34″ N 2° 21′ 05″ E / 48.8595, 2.3515 ()48° 51′ 34″ Nord 2° 21′ 05″ Est / 48.8595, 2.3515 ()  

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Fontaine Stravinsky

La fontaine Stravinsky, ou fontaine des Automates, réalisée en 1983 est l'œuvre conjointe de Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle. Elle est créée dans le cadre du pourcentage du budget de la construction du Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou. C'est une commande publique entre la ville de Paris, le ministère de la culture et le Centre Pompidou. L'œuvre est la propriété de la ville de Paris qui se charge de son entretien.

Ce monument évoque l'œuvre musicale d'Igor Stravinsky. Compositeur russe du XXe siècle, celui-ci est un symbole de l'éclectisme et de l'internationalisme artistique.

La fontaine Stravinsky est bâtie sur la place Igor-Stravinsky près de l'IRCAM (le centre de recherche en musique contemporaine). Elle est composée de 16 sculptures rendant hommage aux compositions du musicien. Sept sont de Jean Tinguely, six de Niki de Saint Phalle et trois des deux artistes. Les sculptures ont été réalisées en résine ou assemblage d'élément en résine et d'éléments métalliques ou assemblage d'éléments métalliques. C'est une œuvre composite conçue pour un espace public et une œuvre en mouvement. Les sculptures sont toutes mécanisées, noires ou colorées et sont animées par des jets d'eau.

Une fontaine, en général, est (ou était) un lieu de repos et de rencontre dans la cité. La fontaine Stravinsky recrée cela. Les sons que produit la fontaine évoquent la musique. Et l'œuvre de par son emplacement et de par sa nature offre une multiplicité de points de vue. La mobilité des sculptures couplées à la richesse de l'environnement offre au spectateur une œuvre en perpétuelle mouvance et nous interroge sur la pérennité de l'œuvre d'art.

On pense notamment avec cette fontaine Stravinsky à la fontaine Château-Chinon que les deux artistes avaient réalisée pour François Mitterrand après la fontaine Stravinsky.

Sculptures[modifier | modifier le code]

Réparties dans le bassin de 580 m2, se trouvent les 16 sculptures, qui représentent :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Hélène Levadé et Hugues Marcouyeau, Les fontaines de Paris : l'eau pour le plaisir - Paris, 2008 - (ISBN 9782915345056)
  • Daniel Rabreau, Paris et ses fontaines - Paris, 1997 - (ISBN 9782905118806)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :