Folland Gnat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Folland Gnat Su-27 silhouette.svg
Gnat.750pix.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Folland
Rôle Avion de chasse
Statut Retiré du service
Premier vol 18 juillet 1954
Mise en service 1958
Nombre construits 449
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Bristol-Siddeley Orpheus 701-01
Nombre 1
Type turboréacteur
Poussée unitaire 20,9 kN
Dimensions
Envergure 6,73 m
Longueur 8,74 m
Hauteur 2,46 m
Surface alaire 12,69 m2
Masses
Maximale 4 100 kg
Performances
Vitesse maximale 1 120 km/h
Plafond 14 630 m
Rayon d'action 805 km
Armement
Interne 2 canons de 30 mm
Externe 454 kg de bombes ou roquettes sur 2 pylônes sous les ailes

Le Folland Gnat est un avion militaire léger conçu par le Royaume-Uni dans les années 1950 et produit à plus de 400 exemplaires. Il a été principalement utilisé par l'Inde, qui l'a construit sous licence et a développé une version améliorée : le HAL Ajeet.

Conception[modifier | modifier le code]

Le Gnat est issu d'un projet développé sur fonds propres par Folland (en), au début des années 1950 : le Fo-139 Midge. Il s'agissait alors de produire un avion de chasse simple et léger, mais malgré tout performant et manœuvrable. Le démonstrateur Midge fit son premier vol le 11 août 1954 et montra d'excellentes qualités malgré son réacteur de faible puissance. Il fut cependant perdu lors d'un accident le 26 septembre 1955.

Équipé d'un réacteur deux fois plus puissant, le premier Gnat fit son vol inaugural le 18 juillet 1955. Il ressemblait énormément au Midge, malgré des dimensions légèrement différentes, était armé de 2 canons de 30 mm et pouvait emporter 454 kg de charge sous 2 pylônes. Six avions furent commandés pour les essais, équipés d'un réacteur encore plus puissant.

En 1956, l'Inde acheta 25 Gnat ainsi que les pièces pour en construire 15 autres, ainsi qu'une licence pour produire l'avion localement. De son côté, la Finlande commanda 13 avions qui lui furent livrés en 1958/1959 et restèrent en service jusqu'en 1972. Trois d'entre eux avaient un nez modifié capable de recevoir trois caméras de reconnaissance. Enfin, la Yougoslavie reçu deux Gnat afin d'évaluer l'avion, mais ne commanda finalement aucun exemplaire de série.

La Royal Air Force n'était pas intéressée par la version de combat mais par la version biplace d'entraînement Gnat T.1. Elle commanda 14 avions de présérie en 1958, et le premier T.1 fit son vol inaugural le 31 août 1959. Au total, 105 exemplaires lui furent livrés de 1962 à 1965. Le Gnat a été utilisé par la patrouille acrobatique des Red Arrows, de 1965 à 1979.

Carrière en Inde[modifier | modifier le code]

Le premier des 25 Gnat commandés arriva en Inde au début de l'année 1958. Le premier avion assemblé localement à partir des pièces fournies par Folland sorti d'usine en novembre 1959, et le premier Gnat construit entièrement en Inde vola en mai 1962. Un total de 195 exemplaires furent fabriqués jusqu'en 1974.

L'avion fut mis en service en mars 1960 et équipait trois escadrons lors du conflit avec le Pakistan de 1965, puis huit lors du conflit de 1971. Les Gnat indiens semblent avoir été progressivement retirés du service à partir de 1976/1977.

Bien que les pilotes indiens aient beaucoup appréciés le Gnat, l'avion n'était pas exempt de défauts : le tir au canon perturbait le fonctionnement du réacteur, le système de contrôle de tir et les canons n'étaient pas des plus fiables, et le poste de pilotage n'avait ni climatisation ni chauffage.

Le HAL Ajeet[modifier | modifier le code]

Folland Gnat Mk I.svg

En 1972, l'Inde conçu une version améliorée destinée à corriger certains défauts et capable également de missions d'attaque au sol : le HAL Ajeet (Invincible). Bien que quasiment identique extérieurement au Gnat, le nouvel avion avait de nouveaux réservoirs dans les ailes, une nouvelle électronique de bord, et pouvait emporter une charge militaire deux fois plus importante (900 kg sur 4 pylônes, au lieu des 450 kg sur 2 pylônes du Gnat).

Le prototype, un Gnat modifié, fit son premier vol en mars 1975. Le premier Ajeet de série vola lui en septembre 1976, et les livraisons des 79 exemplaires commandés (plus 10 Gnat modifiés) s'étalèrent de 1977 à 1982. Une version biplace d'entraînement était prévue, conservant l'armement et le réacteur du monoplace, mais avec moins de carburant à cause de la place occupée par le second poste de pilotage. Un premier prototype fut construit en 1982 et détruit dans un accident peu après. Le projet fut finalement abandonné mais les deux prototypes restants ont été cependant utilisés par le Squadron 2 pour l'entraînement.

Les Ajeet ont été retirés du service en 1991.

Engagements[modifier | modifier le code]

Les Gnat et Ajeet de l'Inde ont été engagés lors des conflits avec le Pakistan :

Lors de ces conflits, le Gnat a remporté plusieurs victoires en combat aérien contre les F-86 Sabre pakistanais, ce qui lui valut le surnom local de Sabre Slayer (« tueur de sabre »).

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Gnat - version initiale (avion de chasse, 265 exemplaires)
  • Gnat T.1 - version biplace d'entraînement (105 exemplaires)
  • Ajeet - version améliorée par l'Inde (79 exemplaires plus 10 Gnat modifiés)

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. combat armed force paf voyage at pafcombat.com
  2. combat armed force paf voyage at pafcombat.com
Bibliographie
  • (en) Victor Bingham, Folland Gnat : Sabre-Slayer and Red Arrow : a revolution in design : design, development and operational record of a classic aircraft, Hailsham, J&KH,‎ 2000 (ISBN 1-900-51178-9 et 978-1-900-51178-0, lien OCLC?).
  • Burnet, Charles. "Folland's (G)Natty Fighters." AIR Enthusiast Twenty-four, April–July 1984. Bromley, Kent, UK: Pilot Press Ltd., 1984.
  • Chopra, Pushpindar. "Fly with a Sting." Air International, Volume 7, No. 2, August 1974.
  • (en) John Fredriksen, International warbirds an illustrated guide to world military aircraft, 1914-2000, Santa Barbara, Calif, ABC-CLIO,‎ 2001, 406 p. (ISBN 1-576-07364-5 et 978-1-576-07364-3).
  • (en) Andrew Ross, The Political economy of defense : issues and perspectives, New York, Greenwood Press,‎ 1991 (ISBN 0-313-26462-7).
  • (en) Mike Spick, The illustrated directory of fighters, St. Paul, MN, MBI Pub,‎ 2002 (ISBN 0-760-31343-1).
  • 0399101543(en) John William Ranson Taylor, Combat Aircraft of the World: From 1909 to the Present, New York, Putnam Pub Group, 647 p. (ISBN 978-0399101540), « Folland Gnat ».
  • Willis, David. "The Folland Gnat. (Database)." Aeroplane, September 2008.