Firebird (base de données)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Firebird.
Firebird
Image illustrative de l'article Firebird (base de données)
Logo

Développeur Projet Firebird
Première version 2002
Dernière version 2.5.2 (6 novembre 2012) [+/-]
Écrit en C++
Environnements Multiplate-forme[1]
Type Base de données relationnelle
Licence IPL
Site web www.firebirdsql.org

Firebird est un serveur de bases de données relationnelles SQL fonctionnant sous Linux, Mac OS X, Unix et Windows. Il est transactionnel multi-niveaux (two-phase commit sur une transaction partagée sur plusieurs connexions à des bases de données différentes).

Historique[modifier | modifier le code]

Firebird est un logiciel libre développé, sous licence Interbase Public Licence (dérivée de la Mozilla Public License 1.1), à partir d'une version d'Interbase brièvement passée Open Source dans sa version 6 en juillet 2000 avant que Borland ne décide de continuer à l'exploiter sous licence propriétaire à partir de la version 6.5.

Fin 2003, une querelle[2] a opposé les communautés Mozilla et Firebird après qu'un dérivé du navigateur web Mozilla eut été renommé Mozilla Firebird. Les deux parties se sont finalement entendues et le navigateur a été renommé Mozilla Firefox lors de son passage en version 0.8, début 2004.

Firebird aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Le projet est actuellement soutenu par la Firebird Foundation et par différents sponsors dont IBPhoenix. Après une version 1 incluant principalement des corrections de bugs d'Interbase 6, la version 1.5 est caractérisée par le portage du code écrit en langage de programmation C vers le langage C++ ainsi que par l'ajout de fonctions conformes aux standards SQL92 et SQL99. Firebird est multiplate-forme.

Le 18 avril 2008, est sortie la version 2.1 de Firebird[3].

Le 4 octobre 2011, est sortie la version 2.5 de Firebird[4].

Le futur de Firebird[modifier | modifier le code]

Une version 3 est en développement parallèlement à la maintenance de Firebird 2[5].

Fyracle[modifier | modifier le code]

Fyracle[6] est une version modifiée de FireBird qui permet de l'utiliser à la place d'Oracle. Ainsi, la syntaxe du langage SQL d'Oracle pourra être utilisée pour effectuer des requêtes sur la base de données FireBird.

L'une des applications les plus utiles de cet outil est de permettre l'emploi de FireBird avec l'ERP Compiere, qui est fait pour utiliser Oracle.

Outil d'administration[modifier | modifier le code]

FlameRobin[7] est un outil d'administration des bases de données Firebird.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Supported Platforms
  2. Reports on Phoenix/Minotaur Renaming Focus on Firebird Database Protest
  3. annonce de la sortie de la release 2.1
  4. annonce de la sortie de la release 2.5
  5. Roadmap 2008
  6. http://www.janus-software.com/fb_fyracle.html
  7. FlameRobin

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Outils[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]