Fadet des garrigues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coenonympha dorus

Le Fadet des garrrigues ou Palémon ou Doré (Coenonympha dorus) est un papillon appartenant à la famille des Nymphalidae à la sous-famille des Satyrinae et au genre Coenonympha.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Coenonympha dorus a été nommé par Eugen Johann Christoph Esper en 1782.

Synonymes :Papilio dorus Esper, 1782; Coenonympha mathewi Tutt, 1904; Coenonympha aquilonia Higgins, 1968 ; Coenonympha bieli Staudinger, 1901 ; Coenonympha dorus microphtalma (Esper, 1782)[1],[2]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Fadet des garrigues ou Palémon ou Doré se nomme Dusky Heath en anglais et Velago de negro en espagne[1],[3].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Coenonympha dorus austauti Oberthür, 1881, considéré soit comme une sous-espèce soit comme une semi-espèce soit comme une espèce distincte Coenonympha austauti.
  • Coenonympha dorus bieili (Staudinger) dans le nord du Portugal et le nord-ouest de l'Espagne.
  • Coenonympha dorus fettigii (Oberthür, 1874) considéré soit comme une sous-espèce soit comme une semi-espèce soit comme une espèce distincte Coenonympha fettigii[1],[4]. Il présente trois variantes:
    • Coenonympha fettigii fettigii
    • Coenonympha fettigii inframaculata (Oberthür, 1922) dans l'ouest du Maroc.
    • Coenonympha fettigii nicholasi (Rothschild, 1925) en Algérie et Tunisie.

Description[modifier | modifier le code]

Le Fadet des garrigues est un petit papillon au dessus de couleur orangée très suffusé de marron chez le mâle, moins chez la femelle avec un double ocelle aux antérieures et aux postérieures une ligne d'ocelles en courbe convexe.

Le revers est orangé avec à l'apex des antérieures un double ocelle et aux postérieures dans une bande blanche irrégulière une ligne d'ocelles avec ceux en e4 et e5 décalés.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une seule génération, de début juin à mi-août[4].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont diverses graminées Festuca ovina, Agrostis canina et Agrostis alba[4],[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent en Afrique du Nord au Maroc et en Algérie et dans le sud-ouest de l'Europe au Portugal, en Espagne en France et dans le nord-ouest de l'Italie[1],[4].

En France métropolitaine il est présent uniquement dans le sud dans les départements de l'Hérault, de la Drôme des Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes du Var et des Bouches-du-Rhône [5]. pour d'autres sources il serait présent sur l'ensemble du pourtour méditerranéen depuis les Pyrénées-Orientales[6]

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les lieux pierreux.

Protection[modifier | modifier le code]

Il ne bénéficie pas de statut de protection particulier[7].

Coenonympha dorus

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  • Lionel G. Higgins et Norman D. Riley (trad. Th. Bourgoin), Guide des papillons d'Europe, Delachaux et Niestlé,‎ 1988, 455 p. (ISBN 260300638X, OCLC 19090161)