Euphorbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Euphorbe (homonymie).

Les euphorbes (Euphorbia L.), nom féminin, sont des plantes dicotylédones de la famille des Euphorbiacées. Elles possèdent des inflorescences particulières nommées cyathes, particularité que les euphorbes partagent seulement avec quelques genres voisins. Comme toutes les Euphorbiaceae, ce sont des plantes toxiques, qui possèdent un latex parfois très irritant. Ils s'agit d'un genre extrêmement polymorphe, possédant des espèces aux tiges nues et plus ou moins fines et aux feuilles normalement développées et à développement rapide (sous-genre Esula et Chamaesyce ) ; d'autres sont, à l'opposé, succulentes, similaires aux cactus, avec des feuilles souvent très réduites et possédant de puissantes épines ou non (sous-genre Rhizanthium et Euporbia). Elles sont herbacées ou ligneuses selon les espèces.

Chez les espèces du sous-genre Esula (Euphorbia amygdaloides, E. lathyris, E. peplus...) des régions tempérées, l'aspect des plantes fleurissant se modifie beaucoup au fil des jours : les feuilles ont tendance à disparaître à mesure que l'ombelle se développe, la tige rougit, tandis que le fruit, capsule globuleuse à trois loges, émerge très rapidement de l'inflorescence.

Selon Pline l'Ancien, le mot euphorbia viendrait d'Euphorbus, médecin du roi Juba II de Maurétanie.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Inflorescences d'euphorbe characias

Il existe environ 2 300 espèces d'euphorbes, certaines tropicales et très différentes des euphorbes européennes par leur aspect général ; quelques-unes ont même la forme de cactus. Leur principal point commun est la production de latex, liquide blanc qui apparaît à la cassure et qui est très toxique en raison de l'euphorbone qu'il contient. Il provoque des irritations de la peau et est dangereux en cas de contact avec les yeux. La toxicité existe également pour les graines, utilisées autrefois comme purgatif.

On reconnaît en général les euphorbes à leurs inflorescences vert jaunâtre, ou cyathes, disposées en ombelles, ne possédant ni sépales ni pétales. Chaque inflorescence contient une fleur femelle à trois styles entourée de fleurs mâles à une anthère, le tout dans une coupe formée par deux bractées portant quatre ou cinq glandes souvent cornues. La couleur des glandes, avec celle des bractées, donne la couleur du pseudanthe, que l'on appelle improprement la « fleur ». Le fruit, pédicellé, est une capsule généralement très arrondie, lisse ou granuleuse.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]