Euphorbia milii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La couronne d'épines (Euphorbia milii) encore appelée couronne du Christ ou épine du Christ (en raison des épines, mais aussi des fleurs rouges évoquant des gouttes de sang) est un arbuste épineux vivace de la famille des Euphorbiacées, qui peut atteindre 1,5m. Elle est originaire de Madagascar. Sa localité d'origine n'est pas connue avec précision, mais elle provient probablement de la région de Maevatanana, dans les montagnes de Firingalava.

Dans les pays tempérés, il est utilisé comme plante d'ornement, en intérieur. Le vrai Euphobia milii var. milii est probablement rare en culture. La plupart des plantes cultivées sont des hybrides.

Couronne d'épines

Sa période de floraison recouvre toute l'année. Ses épines peuvent atteindre plus de 5cm de long. Il existe plusieurs couleurs des fleurs (encore appelées cyathes) : fleurs claires entourées de deux bractées rouges, orange, jaunes ou blanches. Ses fruits qui apparaissent cependant rarement en culture, comportent trois loges expulsant les graines à maturité.

  • Rusticité : La température ne doit pas baisser sous 10 °C
  • Exposition : mi-ombre, lumineux voire en plein soleil, après une période d'acclimatation.
  • Noms étrangers :
    • anglais : Christs'thorn, Christplant, crown of thorns
    • allemand :Christusdorn.

Reproduction par bouturage de tiges.

Espèces - cultivars[modifier | modifier le code]

  • Euphorbia milii Splendens l'épine du Christ, variété au port semi rampant
  • Euphorbia milii Hislopii aux tiges plus épaisses (4-5cm de diamètre) et aux épines plus courtes, aux feuilles de 10-12cm de long et aux bractées plus grandes.
  • Euphorbia milii Kuentzii aux cyathes roses et aux feuilles allongées
  • Euphorbia milii Tulearensis aux cyathes roses
  • Euphorbia milii Syraya aux fleurs géantes
  • Euphorbia milii tenuispina aux tiges naissant d'un caudex

Maladies et insectes nuisibles[modifier | modifier le code]

La pourriture par excès d'humidité, les aleurodes, les limaces, les araignées rouges.

Attention à sa toxicité : forte toxicité du latex (sève), troubles digestifs en cas d'ingestion.

Bibliographie sommaire[modifier | modifier le code]

  • L.E. Newton, The type of Euphorbia milii Des Moulins, Cactus and Succulent Journal of America (Los Angeles), 72(4): 206, 207 (2000).
  • L.E. Newton, The identity of Euphorbia milii var. breonii, nom. nud. (Euphorbiaceae), Taxon 43: 85-87 (1994).
  • Charles Des Moulins, Bulletin d'Histoire Naturelle de la Société Linnéenne de Bordeaux 1(1): 27-30, pl. 1 (1826).

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :