Euphorbe résinifère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'euphorbe résinifère (Euphorbia resinifera) est une plante de la famille des Euphorbiacées originaire du Maroc.

Description[modifier | modifier le code]

Euphorbia resinifera

Cette euphorbe cactoïde et épineuse peut atteindre de 1 à 1,5 m de haut dans son habitat naturel. Les tiges vert pâle, parfois grisâtres ou bleutées, comportent quatre côtes bien distinctes. La plante forme des coussins compacts qui peuvent couvrir de larges étendues. Les nombreuses petites fleurs jaunes apparaissent au printemps à l'extrémité des tiges. Le fruit est une petite capsule.

Toxicité[modifier | modifier le code]

Toutes les parties de la plante contiennent un latex laiteux qui provoque des irritations au contact de la peau. Toxique, il contient des composés diterpéniques et provoque des nausées, des vomissements et de la diarrhée si ingéré.

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

Espèce endémique du Maroc, on la retrouve dans le Moyen Atlas, en particulier dans la région de Beni Mellal.

Utilisation[modifier | modifier le code]

L'euphorbe résinifère est cultivée comme plante ornementale, en particulier comme plante d'intérieur.

Dans l'Antiquité, le latex séché de cette plante, appelé « euphorbium », était utilisé comme vésicatoire, sternutatoire et laxatif puissant et comme remède contre les empoisonnements et les morsures de serpent. Dioscoride décrit la récolte du latex dans son ouvrage De materia medica.

Le composé irritant du latex de l'euphorbe résinifère a été identifié dans les années 70. Il s'agit de la résinifératoxine, ou RTX, une molécule analogue à la capsaïcine. Cette substance aurait plusieurs applications médicales potentielles, entre autres dans les traitements contre le cancer.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :