Empress of Britain (1906)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Empress of Britain (1931).
Empress of Britain
Image illustrative de l'article Empress of Britain (1906)
RMS Empress of Britain avant 1924

Type Paquebot transatlantique de la classe Empress
Histoire
Quille posée 1905
Lancement 11 novembre 1905
Mise en service 5 mai 1906
Statut Ferraillé en 1930
Caractéristiques techniques
Longueur 168 m (550 pieds)
Maître-bau 20 m (65,5 pieds)
Tirant d'eau 8 m (26 pieds)
Déplacement 26 715 t
Port en lourd 14 191 t
Propulsion 2 moteurs à vapeur à quadruple expansion et 2 hélices
Vitesse 20 nœuds (37 km/h)
Ponts 7
Autres caractéristiques
Passagers 1 580
Équipage 420
Chantier naval Fairfield Shipbuilding and Engineering, Glasgow, Écosse
Armateur Canadian Pacific Steamship Company
Pavillon Drapeau du Canada Canada

Le RMS Empress of Britain était un paquebot transatlantique de la Canadian Pacific Steamship Company lancé le 11 novembre 1905 et qui assurait la liaison régulière entre le Canada et le Royaume-Uni entre 1906 et 1922, à l'exception de la période de la Première Guerre mondiale.

L’Empress of Britain fait partie d'une commande de deux paquebots jumeaux effectuée en 1904 par la Canadian Pacific Steamship auprès des chantiers navals de la Fairfield Shipbuilding and Engineering Company de Govan, un quartier de Glasgow, situé sur les rives de la Clyde, en Écosse. L’Empress of Britain et son jumeau, l’Empress of Ireland sont alors les deux plus grands navires construits par les chantiers maritimes de la Fairfield[1], dont l'architecte naval est Francis Elgar[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Croall 2000, p. 17
  2. (en)University of Glasgow, « Biography of Francis Elgar », sur The University of Glasgow Story (consulté le 19 février 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Zeni, Forgotten Empress : The « Empress of Ireland » story, Fredericton, Goose Lane Editions,‎ 1998, 224 p. (ISBN 0-86492-248-5).
  • (en) George Musk, Canadian Pacific : the story of the famous shipping line, Toronto, Holt, Rinehart and Winston of Canada,‎ 1981, 272 p. (ISBN 0039202917, OCLC 7540915).
  • (fr) James Croall (trad. Serge Proulx), Quatorze minutes : Le naufrage de l'Empress of Ireland, Chicoutimi, Éditions JCL,‎ 2000, 319 p. (ISBN 2-89431-209-1).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]