Emma Lazarus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Emma Lazarus

Description de cette image, également commentée ci-après

Emma Lazarus en 1872.

Activités Écrivain, poétesse, traductrice
Naissance 22 juillet 1849
New York
Décès 19 novembre 1887 (à 38 ans)
New York

Emma Lazarus (1849-1887) est une poétesse américaine d'origine juive.

Elle est principalement connue pour son poème The New Colossus (Le Nouveau Colosse), un sonnet écrit en 1883, gravé sur une plaque de bronze dans une paroi du socle de la Statue de la Liberté.

Le sonnet avait été sollicité par William M. Evarts comme donation à une œuvre de charité, menée par l'Art Loan Fund Exhibition in Aid of the Bartholdi Pedestal Fund for the Statue of Liberty afin de lever des fonds pour le piedestal[1],[2].

Voici le passage le plus connu du poème, et sa traduction en français :

Give me your tired, your poor,
Your huddled masses yearning to breathe free,
The wretched refuse of your teeming shore.
Send these, the homeless, tempest-tossed, to me,
I lift my lamp beside the golden door !

« Donnez-moi vos pauvres, vos exténués

Qui en rangs serrés aspirent à vivre libres,
Le rebut de vos rivages surpeuplés,
Envoyez-moi ces déshérités rejetés par la tempête

De ma lumière, j'éclaire la porte d'or ! »

Biographie[modifier | modifier le code]

Les premières années[modifier | modifier le code]

Emma Lazarus était la troisième fille dans une famille de sept enfants, la fille de Moses Lazarus et Esther Cardozo, tous deux Juifs sépharades portugais dont les familles s'étaient installées à New York depuis des générations.

Elle étudia dès son jeune âge la littérature américaine et européenne, ainsi que plusieurs langues, dont l'allemand, le français et l'italien. Ses écrits lui valurent l'attention de Ralph Waldo Emerson, qui correspondit avec elle jusqu'à sa propre mort.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Elle écrivit ses propres poèmes, et traduisit ceux d'auteurs allemands, notamment Goethe et Heine. Elle écrivit aussi un roman et deux pièces de théâtre

Son judaïsme demeura latent jusqu'à la lecture du roman de George Eliot, Daniel Deronda. Il fut ensuite renforcé par les pogroms russes de 1880. Emma Lazarus écrivit de nombreux articles sur le sujet, et commença à traduire des poètes juifs en Anglais. Lorsque les ashkénazes d'Europe de l'est, expulsés en grands nombres de la Zone de Résidence, affluèrent à New York en hiver 1882, Emma Lazarus milita activement pour qu'ils reçussent une éducation technique et pussent subvenir à leurs besoins.

Elle est connue pour être précurseur du sionisme, demandant la création d'un foyer juif treize ans avant que Herzl ne commence à utiliser le terme « sionisme[3]. »

Emma Lazarus voyagea 5 fois en Europe, d'abord en mai 1885 à la suite de la mort de son père en mars de la même année, puis en septembre 1887. Elle en revint fortement affaiblie, et mourut deux mois plus tard, le 19 novembre 1887, probablement d'une maladie de Hodgkin. Elle est enterrée au cimetière Beth-Olom à Brooklyn.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bette Roth Young, Emma Lazarus in Her World: Life and Letters, 1997, The Jewish Publication Society, ISBN 0-8276-0618-4 p. 3
  2. Deborah G. Felder & Diana L. Rosen, Fifty Jewish Women Who Changed the World, Citadel Press 2003, ISBN 0-8065-2443-X p. 45: Sollicitée par « William Maxwell Evert » (sans doute William Maxwell Evarts), Lazarus refusa dans un premier temps ; elle fut convaincue par Constance Cary Harrison.
  3. Yearning for Zion by Briana Simon (WZO Hagshama)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eiselein, Gregory. Emma Lazarus: Selected Poems and Other Writings. USA: Broadview Press, 2002. ISBN 1-55111-285-X.
  • Jacob, H. E. The World of Emma Lazarus. New York: Schocken, 1949; New York: Kessing Publishers, 2007, ISBN 1-43-2514-164.
  • Lazarus, Emma. Emma Lazarus: Selected Poems. USA: Library of America, 2005. ISBN 1-931082-77-4.
  • Moore, H. S. Liberty's Poet: Emma Lazarus. USA: TurnKey Press, 2004. ISBN 0-9754803-4-0.
  • Schor, Esther. Emma Lazurus. New York: Schocken, 2006. ISBN 0-8052-4216-3. [1]
  • Young, B. R. Emma Lazarus in Her World: Life and Letters. USA: Jewish Publication Society of America, 1997. ISBN 0-8276-0618-4.

Liens externes[modifier | modifier le code]