Dead Rising 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dead Rising 2
image

Éditeur Capcom
Développeur Capcom
Blue Castle Games
Concepteur Keiji Inafune

Date de sortie Icons-flag-eu.png 24 septembre 2010
Icons-flag-us.png 28 septembre 2010
Icons-flag-jp.png 30 septembre 2010
Genre beat them all
Survival horror
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur
Plate-forme PlayStation 3, Xbox 360, Windows
Média Blu-ray, DVD
Contrôle Manette, Clavier / souris

Évaluation ESRB : M ; PEGI : +18 ; CERO : Z

Dead Rising 2 (デッドライジング 2, Deddo Raijingu 2?) est un jeu vidéo de type beat them all basé sur l'univers des morts vivants, développé par Capcom en collaboration avec Blue Castle Games, puis édité par Capcom. Le jeu reprend le même principe que Dead Rising, premier du nom. À la tête de l'équipe de développement se trouve Keiji Inafune, directeur de la production mondiale de Capcom depuis 2010[1].

À l'origine prévu pour début 2010, le jeu est finalement sorti le 24 septembre 2010 en Europe et le 28 septembre 2010 en Amérique du Nord sur PS3 et Xbox 360.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le jeu se déroule 5 ans après les événements du premier Dead Rising. Le parasite qui est né à Santa Cabeza et qui a provoqué la destruction de la ville de Willamette s'est étendu dans l'intégralité des États-Unis, dû aux 50 orphelins dispersés dans le pays en qui le virus avait été injecté.

Le jeu se déroule dans la ville fictive de Fortune City, qui a été construite afin de remplacer Las Vegas, Nevada après sa destruction. Le protagoniste du jeu, Chuck Greene, est un ancien champion national de moto-cross qui, comme une poignée d'autres survivants, essaie de survivre à l'épidémie.

Comme Frank West (protagoniste du premier Dead Rising), Chuck fera face à une horde de zombies mais aussi à des psychopathes. Il rencontrera aussi des survivants qu'il pourra sauver. Parmi les survivants de cette ville est la fille de Chuck, Katey Greene, qui a été infectée lors d'une attaque des morts vivants qui a causé la mort de sa mère.

Katey est la principale motivation de Chuck pour lutter contre ces infectés. Il essaie de gagner de l'argent pour pouvoir se procurer le coûteux médicament "Zombrex", utilisé dans Dead Rising par Frank West, lui-même infecté. Inafune a dit pendant une interview que la quête de Chuck le forcera à participer à un jeu télévisé violent connu sous le nom de "Terror Is Reality".

En plus de l'infection de Katey, Chuck Greene apprend aux nouvelles qu'il est accusé d'avoir provoqué la propagation du virus dans la ville et que les militaires viendront le capturer dans 3 jours (ou 72 heures).

Le joueur aura donc 72 heures pour accomplir sa mission (6 heures réel). Chuck décide tout d'abord de questionner la reporter, Rebecca Chang, afin de connaître ses sources.

liste des psychopathes[modifier | modifier le code]

  • Brandon Withaker : l'agité dans les toilettes
  • Brent Ernst/Slappy : la mascotte
  • Léon Bell : le motard
  • Randy Tugman : le marié déguisé en chat
  • Seymour Redding : le vigile
  • Amber & Cristal Bailey : les jumelles
  • Reed Wallbeck & Roger : le duo de magiciens
  • Antoine Thomas : le chef cuisinier
  • Dwight Boykin : le sergent militaire
  • Carl Schliff : le facteur
  • Théodore "Ted" Smith : le dresseur de tigre du zoo

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le gameplay est similaire à celui du premier opus; le personnage principal Chuck Greene combat des hordes de zombies en essayant d'atteindre son objectif. Le jeu proposera une gamme diverse et variée d'objets pour attaquer et tuer les zombies. Selon Keiji Inafune, ce nouveau héros sera plus intéressant que le premier, Frank West[2].

Le nombre de zombies pouvant être affichés à l'écran a grandement été amélioré passant de 800 à 6000[3]. Il y aura aussi une plus grande variété de missions pour le joueur mais cette suite retiendra la même organisation du temps que dans Dead Rising. Cependant, le système de photographie ne sera pas repris.

Toutefois, le joueur pourra fabriquer ses propres armes avec de nombreuses combinaisons d'objets possibles, objets à assembler dans des lieux spécifiques du jeu. Le joueur sera aussi capable d'acheter des cartes qui permettront de nouveaux assemblages d'articles qui pourraient s'avérer mortels une fois construits.

Multijoueur[modifier | modifier le code]

Lors d'une conférence, Keiji a assuré que Dead Rising 2 proposera un mode multi-joueur mais il a refusé de dévoiler ce qu'il inclura.

Durant le Tokyo Game Show en 2009, Capcom a révélé que le multijoueur de Dead Rising 2 prendra la forme d'une émission de télé réalité appelée Terror Is Reality dans laquelle les joueurs seront les concurrents dans un jeu télévisé fictif.

Jusqu'à quatre joueurs peuvent participer au multi-joueur, rivalisant les uns contre les autres pour le plus grand nombre de tués à l'intérieur d'une arène pleine de morts vivants. Les joueurs seront capables d'utiliser des armes et des véhicules incluant des boules de hamster géantes et des moto-cross équipées de tronçonneuses. Ils auront aussi la possibilité d'empêcher les autres joueurs de marquer en leur faisant des coups bas. Le mode multi-joueur est comparable au jeu télévisé American Gladiators.

Coopération[modifier | modifier le code]

Pendant une conférence en 2010, il a été révélé que Dead Rising 2 inclura un mode coopération pour le mode histoire.

Les deux joueurs incarneront le même personnage, Chuck Greene,et pourront gagner de l'expérience et garder les objets trouvés durant la partie. Seul le joueur qui héberge la partie pourra sauvegarder sa progression.

Un joueur hôte peut décider à n'importe quel moment du jeu s'il veut inviter un ami en envoyant une simple invitation. Un joueur qui ne désire pas héberger n'a qu'a le définir dans ses options mais pourra à tout moment changer ce paramètre.

Si les joueurs viennent a êtres séparés, une icône apparaît en bas de l'écran (icône de Chuck Greene) symbolisant l'état de l'autre joueur (exemple: en combat, attaqué, ...). Si un joueur est vaincu par les zombies, il sera capable d'appeler son ami pour le réanimer. Le joueur utilisera des aliments pour réanimer son partenaire mourant avant que sa santé ne s'épuise.

Développement[modifier | modifier le code]

Durant le développement, Keiji Inafune a tenté d'être rassurant en ce qui concerne le codéveloppement avec une boite canadienne (Bleu Castle Games), beaucoup de personnes ne voyant pas d'un bon œil le fait que Capcom fasse appel à une société externe pour le développement du jeu :

« Ils m'ont prouvé qu'ils étaient sérieux sur le fait de conserver cette "Capcom touch" intacte et jusque-là, tout se déroule à merveille[2] »

.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Consoles + (FR) 16/20[4]
Famitsu (JP) 35/40[4]
Presse numérique
Média Note
1UP.com (US) B+[5]
Gamekult (FR) 7/10[6]
IGN (US) 8/10[7]
Jeuxvideo.com (FR) 16/20[8]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 80,28 %[9]
Metacritic 79 %[10]

Critiques[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Contenus téléchargeables[modifier | modifier le code]

Case Zero[modifier | modifier le code]

Sortie le 31 août 2010, Dead Rising 2: Case Zero est un contenu téléchargeable disponible exclusivement sur le Xbox Live Arcade pour 400 MS, il sert de prologue à Dead Rising 2, l'histoire met en scène Chuck Greene et sa fille qui se retrouvent dans une ville abandonnée infestée de zombies, Chuck doit trouver du Zombrex pour Katey et quitter la ville avant l'arrivée de l'armée, le joueur dispose de 13 heures pour accomplir les missions. Ce prologue donne un avant-goût du jeu entier, il permet de mieux s'habituer aux commandes dans un espace plus réduit, il existe aussi plusieurs fins possibles selon certains critères, Le niveau est cependant limité à 5. à noter que les données de Case Zero (niveau, argent...) peuvent être exportées en commençant une nouvelle partie sur Dead Rising 2.

Case West[modifier | modifier le code]

Annoncé le 15 septembre 2010, Dead Rising : Case West est un contenu téléchargeable également exclusif sur Xbox 360, se déroulant après les évènements de Dead Rising 2, ce jeu marquera le retour du héros du premier épisode, Frank West, Chuck Greene devra s'associer avec West afin d'arrêter une nouvelle invasion de zombie et blanchir son nom de tout soupçon, la photographie fera aussi son retour. Sortie prévue le 27 décembre 2010.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Un nouveau chef de production chez Capcom », JeuxVideo.com,‎ 23 avril 2010
  2. a et b « Inafune : Dead Rising 2 gardera l'esprit du premier », sur xbox-mag.net,‎ 19 février 2009
  3. « 6 000 zombies à l'écran dans Dead Rising 2 », sur Jeuxvideo.com,‎ 30 mars 2009
  4. a et b « Notes Dead Rising 2. », sur Gamekult
  5. (en) Thierry Nguyen, « Test Dead Rising 2. », sur 1UP,‎ 28 septembre 2010
  6. Amaebi, « Test Dead Rising2. », sur Gamekult,‎ 24 septembre 2010
  7. (en) Greg Miller, « Test Dead Rising 2. », sur IGN,‎ 23 septembre 2010
  8. Logan, « Test Dead Rising 2. », sur Jeuxvideo.com,‎ 24 septembre 2010
  9. (en) « Moyenne notes Dead Rising 2. », sur Game Rankings (consulté en juillet 2011)
  10. (en) « Moyenne notes Dead Rising 2. », sur Metacritic (consulté en juillet 2011)