Conopidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Conopidae (ou les conopides) sont une famille de mouches, de formes, tailles (3–28 mm) et couleurs variées, de l'ordre des diptères comprenant de nombreuses espèces (au moins 80 en France, à titre d'exemple).

Description[modifier | modifier le code]

Ces petites mouches, à l'abdomen parfois rayé de jaune et de noir, au vol agile et rapide sont proches des syrphes avec lesquels elles ont longtemps été rattachées. Cette couleur qui mime celle des hyménoptères vespiformes et les diptères syrphides pourrait être un avantage acquis au cours de leur évolution qui les protège de certains prédateurs pour lesquels ces couleurs sont un signe de danger ou de risque (celui d'être piqué par un insecte susceptible d'inoculer un venin).

La clé de détermination se base sur la position de l'arista, la taille et forme de la trompe au repos, les couleurs et formes thoraciques, de l'abdomen ainsi que sur les nervures de l'aile (Cf. cellules R et anale)

Des chercheurs de l'université de Tours ont découvert que cette petite mouche contribue à la destruction des frelons asiatiques voici l'article paru dans "mon quotidien" n° 5329 du 18 juin 2014. "Cette petite bête attaque seulement la reine des colonies d'insectes (guêpes et bourdons ) ... les chercheurs se sont aperçus qu'elle tuait aussi les frelons asiatiques. Elle attend que la reine soit seule (ce qui arrive uniquement vers la fin juin) pour pondre des œufs sur son abdomen. Une fois écloses, les larves dévorent les organes de la reine. Quand elle meurt, les autres frelons de la colonie meurent les uns après les autres. Grâce à cette mouche les scientifiques espèrent donc lutter contre l'invasion des frelons asiatiques. "

Endoparasitisme[modifier | modifier le code]

Conops flavipes

C'est un ordre qui comprend de nombreuses espèces spécialisées, dont la larve est endoparasites de certains hyménoptères poilus (bourdons, abeilles solitaires, xylocopes, megachiles, osmies, etc.) et pour quelques espèces de guêpes. Dans ce cas, les œufs sont généralement pondus (parfois en plein vol) par les adultes directement sur la toison des insectes qu'ils cherchent à parasiter. L'œuf est en forme de larme, garni à son extrémité la plus fine d'une sorte d'ancre à 4 bras qui l'accroche sur le corps de l'insecte-cible.

Les larves se développent ensuite à l'intérieur de l'abdomen de l'hôte qui finira en dépouille desséchée alors que le conopide s'y nymphose après y avoir éventuellement hiverné. Du cadavre émerge ensuite un conopide adulte (imago) floricole.

Description[modifier | modifier le code]

  • tête renflée, trompe repliée au moins 1 fois, antennes (courtes ou longues suivant les espèces, mais ancrée sur une protubérance et pointant vers l'avant),
  • ailes longues et étroites,
  • abdomen fréquemment replié ventralement vers l'avant.

Genres[modifier | modifier le code]

La famille Conopidae compte 52 genres et 825 espèces.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]