Comté de Nevers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les pagis bourguignons au IXe siècle.

Le Comté de Nevers est un comté historique au centre de la France. Sa principale ville était Nevers. Il correspond sensiblement à l'ancienne province du Nivernais et au département moderne de la Nièvre.

Comtes de Nevers.svg

Histoire[modifier | modifier le code]

Le comté lui-même date approximativement du début du Xe siècle. Le comté a été fréquemment associé au Duché de Bourgogne voisin; il faisait partie des terres et des titres détenus par Henri Ier de Bourgogne. Le comté était joint au Comté d'Auxerre. Son premier titulaire a été Renaud Ier de Nevers. Nevers est passé sous la domination des comtes de Flandre au XIVe siècle, et à partir de là, est devenu possession de Philippe II le Hardi, Duc de Bourgogne, qui a brièvement réuni les deux terres. Philippe de Bourgogne, le plus jeune fils de Philippe le Hardi, a reçu le comté de Nevers qui est devenu plus tard possession d'une branche cadette des ducs de Clèves. À partir de 1521, les dirigeants de Nevers se sont appelés ducs de Nivernais. Le duché a survécu jusqu'à la Révolution française, le dernier duc étant Louis-Jules Mancini-Mazarini, qui a perdu son titre à la Révolution, mais a survécu à la Terreur pour mourir de causes naturelles en 1798.


Articles connexes[modifier | modifier le code]