Chréa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chréa
Place centrale de Chréa
Place centrale de Chréa
Noms
Nom algérien الشريعة
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Blida
Daïra Ouled Yaich
Code ONS 0908
Démographie
Population 783 hab. (2008[1])
Densité 9,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 25′ 32″ N 2° 52′ 36″ E / 36.42556, 2.87667 ()36° 25′ 32″ Nord 2° 52′ 36″ Est / 36.42556, 2.87667 ()  
Altitude 1 927 m
Superficie 80,29 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Blida
Localisation de la commune dans la wilaya de Blida

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Chréa

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Chréa

Chréa (en arabe : الشريعة), est une commune de la wilaya de Blida en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Chréa est située au sud de la wilaya de Blida, sur les hauteurs de la ville de Blida, à environ 18 km au sud-est de Blida et à environ 64 km au sud-ouest d'Alger.

Communes limitrophes de Chréa
Blida Ouled Yaïch, Guerouaou, Soumaa Bouinan
Bouarfa Chréa Hammam Melouane
Bouarfa  ? (wilaya de Médéa) Hammam Melouane

Relief et hydrologie[modifier | modifier le code]

La commune est située à plus de 1 500 mètres d'altitude.

Transports[modifier | modifier le code]

Chréa est accessible par :

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

Lors du découpage administratif de 1984, la commune de Chréa est constituée à partir des localités suivantes[2] :

  • Chréa
  • Hakou Ferraoun
  • Agueni Marmoucha
  • Kheddaoua
  • Beni Sbiha (II)
  • Bouhartite
  • Kerrache Beni Ali
  • Oued Aberrar
  • Bouhadjar
  • Ghellaie
  • Blithou
  • Amehach
  • Bouhandès
  • Hammous

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancienne station climatique[précision nécessaire], elle fut certainement[évasif] la première station de ski d'Afrique et connut un grand succès auprès du public grâce à d'André Cosso[Qui ?], assureur à Alger, et à son beau-frère, Paul Dupuy[Qui ?], qui y créèrent l'hôtel des Cèdres[précision nécessaire]l'Aga Khan et la Bégum Page d'aide sur l'homonymie avaient leurs habitudes[réf. nécessaire].

En 1911, pour éviter des constructions sans plan d'ensemble et le déboisement, le Conseil municipal de Blida décide de créer une station estivale dans cette partie de l'Atlas Blidéen.

En 1913, la forêt est déclarée Parc National de Chréa, confirmé par arrêté gouvernemental du 3 septembre 1925.

En 1946, la ville de Blida demande à Monsieur Socart, architecte du Gouvernement Général, d'établir un projet d'extension de Chréa.

La loi de réforme communale de 1956, fait de Chréa une nouvelle commune distincte de Blida qui est amputée d'une partie des territoires des Sidi Fodhil, des Beni Salah, des Ghellaie, des Ferroukra et des Bena Messaoud.

La nouvelle commune avait ainsi une superficie d'environ 10 000 hectares et une population évaluée de 6 ou 7 000 habitants pour la plupart en Douars [3].

Station de Sports[modifier | modifier le code]

Selon la légende, c'est un "poilu" blidéen, du nom de Gabriel Gelly connu par "Père Gelly", qui ayant été gravement gazé, aurait eu l'idée de planter sa tente traditionnelle (une guitoune) à Chréa, pour profiter de l'air pur, et qui aurait construit le premier hôtel-restaurant, l'Hôtel des Cèdres, attirant les premiers sportifs [3].

Économie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Blida, sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret no 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriales des communes. Wilaya de Blida, page 1491.
  3. a et b http://encyclopedie-afn.org/Historique_Chr%C3%A9a_-_Ville