Charles Bagot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sir Charles Bagot

Sir Charles Bagot, né le 23 septembre 1781, mort le 19 mai 1843 à Alwington, est un diplomate et un administrateur colonial anglais qui occupa le poste de gouverneur général de la province du Canada de 1841 à 1843.

On doit à Bagot, alors qu’il était gouverneur général, d’avoir ordonné la première extradition criminelle du Canada-Ouest aux États-Unis de l’esclave fugitif, Nelson Hacket (ou Hackett), qui avait été le valet et maître d’hôtel d’un riche propriétaire d’esclaves d’Arkansa. Il avait pris la fuite pour le Canada-Ouest en 1841, après avoir volé un manteau de castor et une jument de course à son maître, ainsi qu’une montre en or et une selle à deux autres. Son maître l’ayant rattrapé à Chatham, il avait été emprisonné. Le gouverneur général procéda à l’extradition de Hacket en statuant qu’il avait commis un délit en volant des biens inutiles à son évasion. La consternation de la population du Canada-Ouest, ainsi que des abolitionnistes aux États-Unis et au Canada, fut telle que leur mécontentement conduisit à un traité formel codifiant les règles d’extradition, qui en retour émut considérablement les fugitifs, les abolitionnistes et les propriétaires d’esclaves[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Robin W. Winks, « The Blacks in Canada : A History (second edition). » McGill-Queen’s University Press. 1997. p. 172-3.