Championnat d'Angleterre de football 1888-1889

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat d'Angleterre de football 1888-1889

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FA
Éditions 1re
Lieu Drapeau : Angleterre Angleterre
Date 8 septembre 1888-20 avril 1899
Participants 12 équipes
Matchs joués 132
Palmarès
Vainqueur Preston North End FC
Deuxième Aston Villa FC
Troisième Wolverhampton Wanderers
Relégué(s) Aucun
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Angleterre John Goodall (21)

Navigation

Le Championnat d'Angleterre de football 1888-1889 est saison inaugurale du premier championnat national de l'histoire du football. La compétition, créée par les clubs de football est une épreuve opposant des clubs professionnels et exclusivement originaires du centre et du nord de l'Angleterre.

Le championnat est remporté par Preston North End Football Club qui reste invaincu toute la saison, enlevant même la FA Cup. Preston hérite pour l'occasion du surnom d'« invincibles ». John Goodall est le meilleur buteur du championnat.

Au terme du championnat, après un vote au sein de la fédération, tous les clubs engagés dans cette édition inaugurale sont reconduits pour participer à la saison suivante.

L'organisation du championnat[modifier | modifier le code]

La création du championnat[modifier | modifier le code]

Le championnat d'Angleterre n'est pas la plus ancienne compétition de football d'audience nationale en Angleterre. Ce titre revient à la Cup lancée en 1871 sous le nom de Challenge Cup. Pendant dix-sept années, elle est donc la seule compétition officielle et nationale organisée par la Football Association. Mais cette compétition ne réussit pas à remplir la saison des clubs qui sont officiellement professionnels depuis deux saisons. Ce sont les clubs et non la fédération qui prennent les choses en mains[1]. La création du championnat (League) n'est pas le fait de la Fédération mais une initiative des clubs cherchant à présenter un calendrier stable et cohérent. Ce premier championnat est professionnel, et aucun club du sud du pays n'y participe.

La personnalité à l'origine de la création du championnat d'Angleterre est paradoxalement un écossais, William Mc Gregor[M 1]. Il est membre du comité directeur du club d'Aston Villa FC[2] et en tant que tel confronté au financement de ses joueurs. Le professionnalisme existe de manière officielle depuis deux années, et les matchs amicaux et ceux de la Coupe d'Angleterre de football ne suffisent pas à assurer le paiement de l'équipe créée en 1874. Son idée est d'organiser une compétition avec des rencontres régulières sur le modèle de la Ligue nationale de baseball[3] lancée aux États-Unis en 1876.

Les matchs se déroulent le samedi. Le choix de ce jour a été le résultat d'une longue réflexion chez les organisateurs. Ce choix est aussi le reflet de l'organisation de la société anglaise de la révolution industrielle. En raison de l'importance de la religion en cette fin du XIXe, il est impossible de jouer le dimanche[M 2]. Cette interdiction est même inscrite dans les premières règles du football éditées par la Football Association. Le choix du samedi c'est fait pour des raisons socio-économiques. Comme les travailleurs devaient être à l'usine, on ne pouvait organiser les matchs en semaine. Seul restait le samedi. Car ce jour là de nombreux travailleurs pouvaient bénéficier d'un peu de temps libre pour se rendre au stade. A Nottingham par exemple les travailleurs des industries textiles ont obtenu comme résultat des luttes sociales un repos le samedi après-midi. Dans le Lancashire, de nombreux travailleurs terminaient ce jour-là à 13:00[M 3]. Les dirigeants des grandes industries pouvaient ainsi proposer une distraction populaire pour meubler le temps libre de leurs ouvriers.

Les organisateurs ont ensuite fait le choix de faire débuter le championnat en septembre. Ce choix est essentiellement le résultat de la volonté de ne pas concurrencer le cricket dont la saison est traditionnellement estivale. Ainsi nombreux sont les joueurs de football qui vont pouvoir enchainer une saison de championnat de cricket en été et la saison de championnat de football en hiver[M 4]. Le même type de décision avait été prise en 1871 pour le lancement de la FA Cup. Ces deux compétitions vont donc se partager le calendrier hivernal. Le partage de l'année permet aussi aux clubs de football de disputer leurs matchs sur les terrains des clubs de cricket dès lors qu'ils ne possèdent pas de terrains spécifiques. C'est le cas en cette première saison pour les clubs d'Accrington, Derby et Sheffield.

Le football et son évolution en 1888[modifier | modifier le code]

Le football pratiqué en 1888-1889 est très différent de celui du début du XXI siècle, mais les bases essentielles sont en place. La Football Association, la fédération qui règlemente ce sport en Angleterre a déjà éprouvé son règlement en organisant depuis 1871 la Coupe d'Angleterre.

Le style de jeu pratiqué est toujours en évolution, mais les premières tactiques se mettent lentement en place. On retrouve encore ces mêlées furieuses devant les buts qui rendent parfois impossible de déterminer le nom du buteur. Le premier club à avoir organisé et structurer à la fois son jeu et son équipe est le Queen's Park Football Club, le premier grand club écossais. Le Royal Engineers Association Football Club a lui mis en place ce qui s'appelait alors le « jeu de combinaison » ou dit autrement, le jeu de passe. Cette technique lui a permis de se hisser quatre fois en finale de la FA Cup et de la remporter une fois en 1875. Mais le Kick and rush reste un point essentiel du football anglais balbutiant.

1888 marque l'apparition au plus haut niveau d'un nouveau club innovant, le Preston North End Football Club. Il reprend à son compte la réflexion sur le jeu de ses illustres prédécesseurs et entreprend une démarche « scientifique »[M 5]. Preston est novateur dans la disposition des joueurs sur le terrain et donc sur les tâches qui sont attribuées à chacun d'eux. Alors que la pratique habituelle était d'organiser une équipe avec deux défenseurs, un milieu de terrain et sept attaquants dont deux avant-centres, Preston choisi de combiner attaque et défense en mettant en place une schéma tactique en 2-3-5, soit deux défenseurs, trois milieux et cinq attaquants[M 6]. Cette formation libère le milieu de terrain de son obligation de stopper l'avant centre adverse. le milieu de terrain joue donc un rôle important de soutien, tant en défense qu'en attaque.

Le rôle du gardien de but évolue lui-aussi pour cette première saison du championnat. En 1888, il lui est désormais autorisé de saisir le ballon avec les mains mais uniquement dans sa propre moitié du terrain. Cette évolution permet de limiter son influence dans les phases d'attaque[M 7]. Cette règle explique aussi pourquoi il est alors parfaitement autorisé de charger à l'épaule le gardien, qu'il ai saisi le ballon ou pas. Ces charges physiques peuvent s'avérer parfois très violentes et les remplacements n'existent pas encore en cas de blessure[M 8].

Compte-rendu de la première journée du championnat d'Angleterre de Football 1888-1889 - 8 septembre 1888 - publié dans le Sheffield & Rotherham Independent.

Depuis 1872, l'arbitrage se fait avec la présence d'un umpire. Au commencement l'arbitre est placé sur le bord du terrain[4]. Il prend les décisions dès lors que les deux capitaines n'ont pas réussi à se mettre d'accord. Ils gagnent rapidement le droit d'octroyer des coups francs puis d'expulser un joueur. Vers 1880 un arbitre situé en tribune commence à être employé en cas de désaccord entre umpires[5]. L'application du règlement n'est confiée à un corps arbitral situé sur le terrain qu'en 1891.

Le capitanat est une problématique importante dans le football des origines. Cette importance trouve son origine dans l'organisation du sport dans l'Angleterre victorienne. Le capitaine joue plusieurs rôles dans l'équipe. Il est le relais entre les dirigeants et les joueurs puisque le rôle d'entraineur ou de manager n'est pas encore établi. Il est aussi la courroie de transmission entre les joueurs et l'arbitre qui est positionné en bordure du terrain, près de la ligne centrale. Les deux capitaines sont donc les premiers arbitres, l'arbitre central départageant les cas litigieux. C'est aussi le capitaine qui gère la mi-temps rassemblant autour de lui l'équipe et donnant les consignes pour la suite du match[M 9].

Le succès du championnat aidant, le nombre de matchs officiels grandissant, l'International Board et au premier rang duquel la FA entame deux ans plus tard, en 1891, la première grande refonte des règles du football[6].

Un début de médiatisation[modifier | modifier le code]

La connaissance de cette première saison du championnat d'Angleterre doit aux témoignages de ceux qui y ont participé et à la lecture des compte rendus de match dans la presse locale et nationale de l'époque. La presse spécifiquement sportive ou totalement dédiée au football est encore balbutiante. Le premier journal consacré au football parait en novembre 1878. Il se nomme The Goal. Il vient concurrencer un hebdomadaire sportif, l'Athletic News, qui est publié depuis 1875 à Manchester[M 10]. Un très grand nombre de journaux locaux insèrent rapidement un feuillet réservé au football dans leur édition du week-end. La qualité voire la fiabilité des articles laisse souvent à désirer[M 11]. Mais ce manque de qualité n'est pas à mettre totalement sur le dos des journalistes. Le football ne s'est pas organisé pour rendre lisible les matchs. Si les équipes portent enfin un équipement identique pour tous les joueurs d'une même équipe, les maillots ne portent pas encore de numéro dans le dos[M 12]. Difficile donc d'identifier les joueurs surtout quand les buts viennent après un cafouillage devant les buts. La presse n'a pas non plus accès aux vestiaires et donc aux joueurs ce qui aurait bien facilité la vérification des faits.

Les clubs de l'édition 1888-1889[modifier | modifier le code]

Liste et localisation des clubs participants[modifier | modifier le code]

La totalité des clubs participant à la première saison du championnat provient du nord du pays. Cette localisation spécifique s'explique par la professionnalisation du football. Le championnat étant professionnel il exclue de fait les clubs du sud du pays qui eux ont refusé la professionnalisation[7].

Les clubs s'organisent autour de deux centres urbains, avec d'une part une groupe autour de Birmingham et un autre autour du Lancashire. Cette répartition est aussi celle des grands industriels britanniques qui ont fondé les premières équipes professionnelles[8].


Club Fondation Ville Stade Capacité Affluence moyenne[9],[10]
Accrington Football Club 1876 Accrington Thorneyholme Road - 3 610
Aston Villa Football Club 1874 Birmingham Wellington Road - 4 555
Blackburn Rovers Football Club 1874 Blackburn Leamington Road - 5 505
Bolton Wanderers Football Club 1874 Bolton Pikes lane - 5 305
Burnley Football Club 1881 Burnley Turf Moor 12 000 4 200
Derby County Football Club 1884 Derby Racecourse Ground - 3 050
Everton Football Club 1878 Liverpool Anfield 20 000 7 260
Notts County Football Club 1862 Nottingham Trent Bridge Cricket Ground - 4 300
Preston North End Football Club 1881 Preston Deepdale - 2 680
Stoke Football Club 1863 Stoke-on-Trent Victoria Ground - 3 450
West Bromwich Albion Football Club 1879 West Bromwich Stoney Lane - 4 275
Wolverhampton Wanderers Football Club 1877 Wolverhampton Dudley Road 10 000 3 980

Les stades[modifier | modifier le code]

Les clubs qui disputent cette première saison du championnat disputent leurs matchs dans des stades qui pour la plupart sont déjà assez imposants. Anfield qui est alors le stade d'Everton propose une capacité de plus de 20 000 places[M 13], Dudley Roard près de 10 000[M 14]. Ce sont soit des stades spécifiquement équipés pour le football soit des stades de cricket comme à Nottingham ou Derby[M 15]. Ces stades sont généralement composés de tribunes latérales proposant des places assises et des terre-pleins en terre derrière les buts. Les tribunes d'Anfield proposent au commencement de la saison près de 8000 places assises. Le confort des stades reste sommaire. Pikes Lane, le stade de Bolton, n'est par exemple équipé de vestiaires qu'en 1894[M 16].

Les affluences moyennes pour les matchs de football sont pour le championnat très élevées. Le tableau ci-dessus en donnent les chiffres. Les places dans les stades représentent tout de même une somme respectable pour les spectateurs. Les tarifs d'entrée peuvent aller du simple au double, de 1.5 pence à Blackburn à 2.5 pence à Wolverhampton. Les tarifs pour des places assises représentent à peu près le double d'une place debout[M 17].

La compétition[modifier | modifier le code]

Le premier mois de compétition[modifier | modifier le code]

Classement au 22 septembre
Club Matchs joués Victoires
Preston North End 3 3
Aston Villa 3 2
Everton 3 2
West Bromwich Albion 3 2
Accrington 3 1
Blackburn Rovers 2 1
Derby County 3 1
Burnley 3 1
Wolverhampton Wanderers 3 1
Stoke City 2 1
Bolton Wanderers 3 0
Notts County 3 0

Le 8 septembre 1888 est le premier jour du premier championnat de football de l'histoire. Ce jour là 5 matchs sont disputés et 24 000 personnes ont assisté à 23 buts[M 18]. Preston bat Burnley sur le score de 5 buts à 2, Bolton est défait à domicile par Derby 6 à 2, Everton domine Accrington 2 à 1 et West Bromwich l'emporte à Stoke 2 à 0.

Rapidement se pose la question de l'élaboration d'un classement. Lors du premier mois, le classement se base sur le nombre de victoires. Au terme des trois premières journées du championnat, le classement s’établit comme décrit le le tableau de droite[M 19].

C'est lors de ce premier mois, et même dès la deuxième journée, que le premier Hat-Trick du championnat est marqué. Il est l'oeuvre de William Tait lors de la victoire de Burnley 4 buts à 3 sur le terrain de Bolton[M 20]. L'attaquant de Burnley marque pour l'occasion 3 de ses 5 buts de l'année[M 21]. La carrière de Tait au sein de Burnley est par ailleurs de courte durée puisqu'il ne dispute que cinq match avant de quitter l'équipe dès le mois d'octobre suivant[M 22].

Le championnat est vite confronté à une des manifestations courantes du football dès sa création, la violence sur le terrain. Les premiers rapports d'actes violent entre joueurs datent du 22 septembre et du match entre Aston Villa et Everton. A cette occasion les journalistes présents au bord du terrain ont signalé les charges particulièrement virulentes faites sur le gardien de Villa Aschmore et celles non moins virulentes de celui-ci sur ses adversaires[M 23]. Les penalties ne seront introduits dans le règlement qu'à partir de la fin de la saison suivante, en juin 1890 exactement.

Le point fin 1888[modifier | modifier le code]

Classement au 22 décembre 1888
Club Matchs joués Points
Preston North End 16 29
Aston Villa 15 22
Wolverhampton Wanderers 15 20
Blackburn Rovers 15 19
West Bromwich Albion 15 17
Everton 15 16
Accrington 16 15
Stoke City 16 10
Burnley 16 10
Bolton Wanderers 14 9
Notts County 13 6
Derby County 12 5

Cette deuxième partie du championnat permet à Preston North End d'assoir sa domination sur la compétition. Le club enchaîne les victoires et John Goodall les buts.

La fin du championnat[modifier | modifier le code]

Les classements[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Preston North End C 40 22 18 4 0 74 15 +59
2 Aston Villa 29 22 12 5 5 61 43 +18
3 Wolverhampton Wanderers 28 22 12 4 6 50 37 +13
4 Blackburn Rovers 26 22 10 6 6 66 45 +21
5 Bolton Wanderers 22 22 10 2 10 63 59 +4
6 West Bromwich Albion 22 22 10 2 10 40 46 -6
7 Accrington FC 20 22 6 8 8 48 48 0
8 Everton Football Club 20 22 9 2 11 35 46 -11
9 Burnley Football Club 17 22 7 3 12 42 62 -20
10 Derby County 16 22 7 2 13 41 61 -20
11 Notts County 12 22 5 2 15 40 73 -33
12 Stoke FC 12 22 4 4 14 26 51 -25


Légende : Qualifications et relégations
Champion d'Angleterre
Réélection
C : Vainqueur de la Coupe d'Angleterre 1889


Les résultats[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ACR AST BLA BOL BUR DER EVE NOT PNE STO WBA WOL
Accrington FC 1-1 0-2 2-3 5-1 6-2 3-1 1-2 0-0 2-0 2-1 4-4
Aston Villa FC 4-3 6-1 6-2 4-2 4-2 2-1 9-1 0-2 5-1 2-0 2-1
Blackburn Rovers 5-5 5-1 4-4 4-2 3-0 3-0 5-2 2-2 5-2 6-2 2-2
Bolton Wanderers 4-1 2-3 3-2 3-4 3-6 6-2 7-3 2-5 2-1 1-2 2-1
Burnley FC 2-2 4-0 1-7 4-1 1-0 2-2 1-0 2-2 2-1 2-0 0-4
Derby County 1-1 5-2 2-0 2-3 1-0 2-4 3-2 2-3 2-1 1-2 3-0
Everton FC 2-1 2-0 3-1 2-1 3-2 6-2 2-1 0-2 2-1 1-4 1-2
Notts County 3-3 2-4 3-3 0-4 6-1 3-5 3-1 0-7 0-3 2-1 3-0
Preston North End 2-0 1-1 1-0 3-1 5-1 5-0 3-0 4-1 7-0 3-0 5-2
Stoke FC 2-4 1-1 2-1 2-2 4-3 1-1 0-0 3-0 0-3 0-2 0-1
West Bromwich Albion 2-2 3-3 2-1 1-5 4-3 5-0 1-0 4-2 0-5 2-0 1-3
Wolverhampton Wanderers 4-0 1-1 2-2 3-2 4-1 4-1 4-0 2-1 0-4 4-1 2-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Promotion et relégation[modifier | modifier le code]

Le règlement du championnat prévoie que les quatre équipes classées aux quatre dernières places voient leur participation à la saison 1889-1890 mise aux votes. Lors de l’Assemblée générale annuelle un vote est donc organisé mettant aux prises ces quatre équipes et les candidats à l’adhésion au championnat. Au terme de la consultation, Stoke City, Burnley, Notts County et Derby County se maintiennent dans le championnat. Aucun des candidats à l’adhésion n’est retenu.

Club Votes Résultat
Stoke Football Club 10 Réélu
Burnley Football Club 9 Réélu
Derby County Football Club 8 Réélu
Notts County Football Club 7 Réélu
Mitchell St. George’s 5 Refusé
The Wednesday 4 Refusé
Bootle Football Club 2 Refusé
Sunderland Association Football Club 2 Refusé
Newton Health 1 Refusé
Grimsby Town Football Club 0 Refusé
Sunderland Albion Football Club 0 Refusé
South Shore Football Club 0 Refusé

La quasi-totalité des clubs refusés s'associent alors pour organiser une compétition concurrente : la Football Alliance.

Le classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

Avec 21 buts en 22 matchs, John Goodall, qui joue à Preston North End, remporte le titre de meilleur buteur du championnat.

Classement des buteurs
Place Joueur Club Buts
médaille d'or Drapeau : Angleterre John Goodall Preston North End 21
médaille d'argent Drapeau : Écosse Jimmy Ross Preston North End 18
médaille de bronze Drapeau : Angleterre Albert Allen Aston Villa 17
4 Drapeau : Angleterre John Southworth Blackburn Rovers 16
= Drapeau : Angleterre Harry Wood Wolverhampton Wanderers 16
6 Drapeau : Angleterre Allan Green Aston Villa 14
7 Drapeau : Écosse James Brogan Bolton Wanderers 13
= Drapeau : Angleterre David Weir Bolton Wanderers 13
9 Drapeau : Angleterre Frederick Dewhurst Preston North End 12
= Drapeau : Angleterre Harry Fecitt Blackburn Rovers 12
= Drapeau : Écosse Alexander Barbour Accrington FC 12
= Drapeau : Écosse Alexander Higgins Derby County 12
= Drapeau : Angleterre Thomas Pearson West Bromwich Albion 12

Mais qui a marqué le premier but du championnat ?[modifier | modifier le code]

La question du premier but de l'histoire du championnat a longtemps été si ce n'est un mystère, en tout cas une erreur d'appréciation. Le premier footballeur a avoir été gratifié du titre de premier buteur est Gershom Cox d'Aston Villa[11]. Cox marque en effet un but contre son camp contre Wolverhampton Wanderers à la 30 e minute du match.

Il a fallu décortiquer les quelques articles de presse décrivant les cinq matchs de la première journée pour s'apercevoir quelques problèmes de chronologie[M 24].

Les « invincibles »[modifier | modifier le code]

L'équipe de Preston North End de la saison 1888-1889.

Matches joués et buts entre parenthèses.

  • Robert Holmes (22)
  • John D. Graham (Écosse) (22)
  • Alexander (Sandy) Robertson (Écosse) (21/3)
  • James Donaldson Ross (Écosse) (21/19)
  • John Goodall (22/21)
  • James Trainer (Pays de Galles) (20)
  • John B. Gordon (Écosse) (20/10)
  • Robert Henry Howarth (18)
  • David Kennedy Russell (Écosse) (18)
  • Frederick Dewhurst (16/12)
  • Samuel Thomson (Écosse) (16/3)
  • George Drummond (12/1)
  • William Graham (5)
  • John Edwards (4/3)
  • Archibald L. Goodall (2/1)
  • Robert Mills-Roberts (2)
  • Richard Whittle (1/1)
  • Jock Inglis (1/1)

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat d'Angleterre de football 1888-1889
Champion Preston North End Football Club (1er titre)
Dauphin Aston Villa Football Club
Promotions et relégations
Promus en Football League Aucun
Relégués Aucun

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Notes :


  • (en) Mark Meltcalf, The Origins of the Football League : The first season 1888/89, Stroud, Amberley,‎ 2013, 224 p. (ISBN 978 1 4456 1881 4) :
  • Autres références :
  1. (en) Graham Williams, The Code War, Harefield (Middx.), Yore, 1994, chapitre « All power to the clubs » p. 102-111
  2. (en) Steven Tischler, Footballers and Businessmen. The origins of Professionnal Soccer in England, New York-Londres, Holmes & Meier, 1981, p. 57 (ISBN 0841906580)
  3. Paul Dietschy, Histoire du football, Paris, Perrin, coll. « Pour l'Histoire »,‎ 2010, 619 p. (ISBN 978-2-262-02710-0), p. 53
  4. Paul Dietschy, Histoire du football, Paris, Perrin, coll. « Pour l'Histoire »,‎ 2010, 619 p. (ISBN 978-2-262-02710-0), p. 55
  5. (en) Granville District Football Referees Association, « Brief History of Soccer Referees » (consulté le 25 octobre 2014)
  6. Paul Dietschy, Histoire du football, Paris, Perrin, coll. « Pour l'Histoire »,‎ 2010, 619 p. (ISBN 978-2-262-02710-0), p. 53-54
  7. Paul Dietschy, Histoire du football, Paris, Perrin, coll. « Pour l'Histoire »,‎ 2010, 619 p. (ISBN 978-2-262-02710-0), p. 50, 51
  8. Paul Dietschy, Histoire du football, Paris, Perrin, coll. « Pour l'Histoire »,‎ 2010, 619 p. (ISBN 978-2-262-02710-0), p. 52
  9. moyenne par journée des spectateurs pour chaque club lors de la saison 1888-1889
  10. (en) Brian Tabner, Through the turnstiles, Yore Publications,‎ 1992, 208 p. (ISBN 978-1874427056), p. 62
  11. (en) Brian Seal, « 8 September 1888 - And We're Off! », sur This Day In Football History,‎ 8 septembre 2014 (consulté le 1er novembre 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Meltcalf, The Origins of the Football League : The first season 1888/89, Stroud, Amberley,‎ 2013, 224 p. (ISBN 978 1 4456 1881 4)

Liens externes[modifier | modifier le code]