Marses (Germains)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marses.
Les peuples germains au Ier siècle, selon La Germanie de Tacite. Les Marses sont présents près de la Roer, à proximité des Chérusques.

Les Marses (en allemand Marser) ont été une petite tribu germanique occidentale présente, entre le IIe siècle av. J.-C. et le Ier siècle, entre le fleuve Rhin, la rivière Roer et la rivière Lippe, dans l'actuelle Allemagne nord-occidentale[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Tacite évoque à plusieurs reprises les Marses, en particulier lors des guerres de Germanicus. Ils faisaient partie de la coalition de tribus Chérusques qui, dirigée par Arminius en 9, anéantit trois légions romaines emmenées par Varus lors de la bataille de Teutobourg. Germanicus, dans une tentative de venger cette défaite, envahit les terres des Marses en 14 avec 12 000 légionnaires, 26 cohortes d'auxiliaires et 8 escadrons de cavalerie[2]. Alors qu'ils fêtaient la déesse Tanfana, trop ivres, les Marses ne furent pas en mesure de réagir à l'attaque surprise des Romains, et ils furent massacrés: selon Tacite, une zone de 50 miles romains fut rasée, « ni le sexe, ni l'âge suscita la pitié » [3].

Exaspéré par ce bain de sang et par d'autres, tel qu'au printemps de 15 à l'encontre des Chattes, les tribus attaquées par les Romains s'unirent à nouveau pour repousser l'envahisseur. Après deux ans de batailles, Rome renonça à étendre ses frontières à l'est jusqu'à la Weser, et les troupes se retirèrent au-delà du Rhin[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Certaines villes actuelles ont un nom qui rappelle les Marses. Il s'agit par exemple de Marsberg et Obermarsberg en Rhénanie-du-Nord-Westphalie orientale, et Volkmarsen dans l'Hesse septentrionale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tacite, La Germanie, XLIV, 3.
  2. Tacite, Annales, I, 49.
  3. Tacite, Annales, I, 49-51.
  4. Tacite, Annales, II, 26.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]