Carlos Marighella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carlos Marighella
Biographie
Date de naissance 5 décembre 1911
Lieu de naissance Salvador de Bahia
Date de décès 4 novembre 1969 (à 57 ans)
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Parti politique Action de Libération Nationale (ALN)

Carlos Marighella est un politicien et militant brésilien né le 5 décembre 1911 à Salvador de Bahia. Il devint membre du Parti communiste brésilien (PCB) à l’âge de 29 ans, s’impliquant majoritairement en tant qu’organisateur. Malgré de nombreuses années passées en prison, il devint dès 1952 un membre officiel du comité central du parti. En 1953, il partit en voyage en Union soviétique, puis en Chine, où il rencontra Mao Zedong. Après le coup d'État militaire de 1964, convaincu de la nécessité de la lutte armée contre le régime militaire, il se rendit à Cuba en 1967, à La Havane, pour participer à une conférence sur la solidarité latino-américaine, malgré l’interdiction des autres membres du parti, dont il critiquait l’immobilisme. Il fut, peu de temps après, expulsé du parti. En 1968, il fonda l’Action de libération nationale (ALN) afin d’unir en une seule organisation les différentes forces révolutionnaires du pays, tout en travaillant de concert avec la Vanguarda Popular Revolucionaria (VPR) et le MR-8 (Movimento Revolucionario 8 de Outubro). Les premières actions de guérilla urbaine furent ainsi lancées et aboutirent, en 1969, au renvoi de l’ambassadeur américain du Brésil. Marighella fut finalement tué dans une embuscade policière le 4 novembre 1969.

Œuvre principale[modifier | modifier le code]

Sans aucun doute, l’œuvre majeure de Marighella consiste dans l’élaboration du concept de guérilla urbaine, en alternative à la théorie du foco de Che Guevara, qui prônait le départ de la révolution dans un milieu rural. Il écrivit son « manuel de guérilla urbaine[1] » lors de l’un de ses derniers séjours à São Paulo, en 1969, peu de temps avant son assassinat. Contenant toutes les informations nécessaires à la mise en place d’un mouvement guérillero, ce document fut par la suite le manuel d’entraînement pour plusieurs groupes armés, tels l’IRA (Irish Republican Army) en Irlande, la Fraction armée rouge (RAF) d'Allemagne d'Ouest, ou encore les Brigades rouges d'Italie[1].

Carlos Marighella est souvent cité comme référence intellectuelle par le chanteur Bernard Lavilliers qui a connu Marighella avant sa mort.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Un classique de la théorie de la guérilla urbaine : le petit manuel de Carlos Marighella », sur www.terrorisme.net (consulté le 13 juillet 2010) Si vous souhaitez accéder à la traduction française du texte de Marighella. Le document est assez lourd (164 ko), document en [PDF], veuillez avoir un peu de patience durant le déchargement !

Liens externes[modifier | modifier le code]