Calitor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Calitor N
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le calitor est un cépage de France de raisins noirs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le calitor est un cépage de vigne assez peu répandu en France. C'est un vieux cépage provencal. Son nom vient probablement du provençal col (pédoncle) et de tor (tordu) en raison de son pédoncle coudé.

Il a été classé recommandé dans les départements du Var et du Vaucluse et autorisé dans l'Ardèche, la Drôme, le Gard, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales. Il occupe moins de 200 hectares. Il fait partie de l'encépagement de l'appellation Côtes de Provence et du Tavel.

Le calitor blanc est la variante blanche du calitor, le calitor gris la variante grise.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau épanoui, cotonneux blanc à liseré carminé.
  • Jeune feuilles duveteuses, rosées
  • Feuilles adultes orbiculaire à 5 lobes avec un sinus pétiolaire en lyre à bords presque fermés, dents anguleuses, très étroites, un limbe duveteux-pubescent.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de troisième époque tardive: 35 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont assez grosses et les baies sont de taille moyenne à grosse. La grappe est cylindro-conique, ailée et avec un pédoncle coudé. Le cépage est vigoureux et il produit beaucoup. Il est sensible au mildiou et à la pourriture grise.

Le calitor n'a pas fait l'objet de sélection clonale.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le calitor est connu sous les noms anglas, binxeilla, blavette, calitor noir, canseron, Cargo-Miola, Cargo-Muou, catitor, causeron, causeroun, charge-mulet, colitor, coulitor, foirard, fouiraire, fouiral, fouirasson, garriga, ginoux d'Agasso, mouillas, nœuds-courts, nou courté, pampoul, Pécoui-Touar, pécoui tovar, Picpoule-Sorbier, Pride of Australia, Qualitor, ramonen, rouget de Salins, rousselin, rousset, rouxal, Sang de Bœuf, siege noir, sigotier, sigoyer.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 ISBN 2-01-236331-8