Cabinet (Mexique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabinet.
Politique au Mexique
Image illustrative de l'article Cabinet (Mexique)
Réunion du cabinet en 1913 dans le palace nationale sous la présidence de Victoriano Huerta. Les membres du cabinet sont placés par ordre de préséance.
L'administration Portes Gil, président du Mexique.

Le cabinet est du Mexique la réunion des membres les plus importants de l'exécutif du gouvernement fédéral du Mexique. Le cabinet national est formé des représentants de divers départements de l'exécutif du gouvernement fédéral du Mexique. Son existence remonte au premier Chef d'État du Mexique, l'Empereur Agustín de Iturbide, qui nomma un Ministère de quatre personnes pour le conseiller et l'assister dans ses tâches, ils étaient José Manuel de Herrera comme le Ministre des Relations Extérieures et Intérieures, Juan Pérez Maldonado comme le Ministre des Finances, José Dominguez Manzo comme le Ministre de la Justice et des Affaires Ecclésiastiques et Miguel Antonio Medina y Miranda comme le Ministre de la Guerre et de la Marine, mais depuis 1853, les ministères ont été institués par les secrétariats[1],[2].

Les membres de l'actuel cabinet sont nommés par le Président du Mexique puis présentés au Sénat du Mexique pour avis et consentement (advice and consent, termes utilisés dans la Constitution, procédure par laquelle le Sénat approuve et confirme cette nomination ou la rejette, par un vote à la majorité simple). Si la nomination est approuvée, le nouveau membre du cabinet prête serment, reçoit le titre de secrétaire (Secretario)[3], puis débute son mandat[4].

Ministères d'État[modifier | modifier le code]

  • 1821-1836 :
    • Ministère des Relations Extérieures et Intérieures
    • Ministère de la Justice et des Affaires Ecclésiastiques
    • Ministère de la Guerre et de la Marine
    • Ministère des Finances
  • 1836-1841 :
    • Ministère des Relations Extérieures
    • Ministère de l'Intérieur
    • Ministère de la Guerre et de la Marine
    • Ministère des Finances
  • 1841-1843 :
    • Ministère des Relations Extérieures et du Gouvernement
    • Ministère de l'Instruction Publique et de l'Industrie
    • Ministère des Finances
    • Ministère de la Guerre et de la Marine
  • 1843-1852 :
    • Ministère des Relations Extérieures et de la Policie
    • Ministère de l'Instruction Publique et de l'Industrie
    • Ministère des Finances
    • Ministère de la Guerre et de la Marine
    • Ministère des Affaires Ecclésiastiques
    • Ministère de la Justice
  • 1864-1867 :
    • Ministère de l'État
    • Ministère de la Maison Impériale
    • Ministère des Affaires Étrangères
    • Ministère de la Justice
    • Ministère de l'Instruction Public et des Cultivés
    • Ministère du Gouvernement
    • Ministère de la Promotion

Secrétariats d'État[modifier | modifier le code]

À partir de 2013 sous le gouvernement de Enrique Peña Nieto, les secrétariats de la Sécurité Publique et de la Fonction Publique (en fonction 2000-2012) sont incorporés à la Secrétariat de l'Intérieur[5]. Actuellement les secrétariats d'état qui forment le cabinet du Président de la République sont les suivantes[6]:

  1. Secrétariat de l'Intérieur abrégé (SEGOB)
  2. Secrétariat des Affaires Étrangères abrégé (SRE)
  3. Secrétariat de la Défense Nationale abrégé (SEDENA)
  4. Secrétariat de la Marine abrégé (SEMAR)
  5. Secrétariat des Finances et du Crédit Public abrégé (SHCP)
  6. Secrétariat du Développement Social abrégé (SEDESOL)
  7. Secrétariat de l'Environnement et des Ressources Naturelles abrégé (SEMARNAT)
  8. Secrétariat de l'Énergie abrégé (SENER)
  9. Secrétariat de l'Économie abrégé (SE)
  10. Secrétariat de l'Agriculture, du Bétail, du Développement Rural, de la Pêche et de l'Alimentation abrégé (SAGARPA)
  11. Secrétariat des Communications et des Transports abrégé (SCT)
  12. Secrétariat de l'Éducation Publique abrégé (SEP)
  13. Secrétariat de la Santé abrégé (SALUD)
  14. Secrétariat du Travail et de la Prévision Sociale abrégé (STPS)
  15. Secrétariat du Tourisme abrégé (SECTUR)
  16. Secrétariat de la Réforme Agraire abrégé (SRA)
  17. Procureur Général de la République abrégé (PGR)

Gouvernements après la Révolution mexicaine[modifier | modifier le code]

Álvaro Obregón
(1920-1924)
PLM
Plutarco Elías Calles
(1924-1928)
PLM
Emilio Portes Gil
(1928-1930)
PNR
Pascual Ortiz Rubio
(1930-1932)
PNR
Abelardo L. Rodríguez
(1932-1934)
PNR
Lázaro Cárdenas
(1934-1940)
PNR
Manuel Ávila Camacho
(1940-1946)
PRM
Miguel Alemán Valdés
(1946-1952)
PRI Party (Mexico).svg
Adolfo Ruiz Cortines
(1952-1958)
PRI Party (Mexico).svg
10° Adolfo López Mateos
(1958-1964)
PRI Party (Mexico).svg
11° Gustavo Díaz Ordaz
(1964-1970)
PRI Party (Mexico).svg
12° Luis Echeverría
(1970-1976)
PRI Party (Mexico).svg
13° José López Portillo
(1976-1982)
PRI Party (Mexico).svg
14° Miguel de la Madrid
(1982-1988)
PRI Party (Mexico).svg
15° Carlos Salinas de Gortari
(1988-1994)
PRI Party (Mexico).svg
16° Ernesto Zedillo Ponce
(1994-2000)
PRI Party (Mexico).svg
17° Vicente Fox Quejada
(2000-2006)
PAN Party (Mexico).svg
18° Felipe Calderón Hinojosa
(2006-2012)
PAN Party (Mexico).svg
19° Enrique Peña Nieto
(2012-)
PRI Party (Mexico).svg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Omar Guerrero, Ley Orgánica de la Administración Pública Federal, México D.F., Instituto Nacional de Administración Pública,‎ 1987, 403 p. (ISBN 968-6145-80-X)
  2. (es) Derecho Mexicano; Exposición Filosófica, Histórica y Doctrinal, México D.F., Capilla Alfonsina; Abelardo Leal=Jacinto Pallares,‎ 1901, 829 p. (ISBN 970-07-5318-2)
  3. À l'exception du ministre chargé de la Justice, qui est nommé Attorney General
  4. (es) Ley Orgánica de la Administración Pública Federal
  5. [1]
  6. Cabinet du Mexique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]