Budd Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Budd Johnson

Nom de naissance Albert J. Johnson
Naissance 14 décembre 1910
Dallas
Décès 20 octobre 1984
City of New York
Genre musical swing
Instruments saxophone
Années actives 1930- 1980

Albert J. Johnson est connu sous le nom de Budd Johnson (1910-1984) est un musicien saxophoniste américain, compositeur et arrangeur de morceaux[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Budd Johnson est né le 14 décembre 1910 à Dallas au Texas[2]. Il est aussi le grand-père du rappeur Prodigy des Mobb Deep.

Il commence sa carrière en jouant du swing.

Ses plus grands succès sont Bird feathers et Manteca.

Il a côtoyé les plus grands : Louis Armstrong, Count Basie, Dizzy Gillespie, Benny Goodman, Coleman Hawkins, Earl Hines, Quincy Jones, Phil Woods[3].

Il termine sa carrière comme directeur de musique dans la société d'édition Atlantic Records[2]. Il a enseigné le saxophone à Ben Webster.

Il est décédé le 20 octobre 1984 à New York.

Discographie[modifier | modifier le code]

Ses albums[4]  :

  • 1958 : The stanley dance sessions
  • 1960 : Let's swing
  • 1963 : French cookin'
  • 1970 : Ya! Ya!
  • 1974 : Mr Bechet

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Biographie et discographie », sur www.jazzbiographies.com (consulté le 21 février 2011)
  2. a et b (fr) « Biographie », sur www.canadianjazzarchive.org (consulté le 21 février 2011 )
  3. (en) « Biographie », sur music.aol.com (consulté le 21 février 2011)
  4. (en) « Discographie », sur www.musicme.com (consulté le 21 février 2011 )