Borrelia miyamotoi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Borrelia miyamotoi est l'une des nombreuses espèces de borrelia (genre de bactéries spirochètes)

Le germe a été identifié au Japon en 1995 pour la première fois[1], puis isolé en Suède en 2002 dans une tique l'ixodes ricinus[2] et en Californie en 2006 sur l'ixodes pacificus[3]. Il est retrouvé dans le sang des souris américaines mais avec une fréquence nettement moindre que la borrelia burgdorferi[4].

L'infection humaine a été décrite en Russie, se manifestant par une fièvre importante, parfois récidivante, avec, dans 10 % des cas, un érythème migrant[5]. Elle est retrouvée également aux États-Unis[6]. Un cas de méningo-encéphalite a été publié[7].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Un genre de bactéries, de type spirochètes anaérobes et gram-négatives, Borrelia a été nommé d'après le biologiste français Amédée Borrel. En 1995, Masahito Fukunaga et al. ont isolés une nouvelle espèce de Borrelia qu'ils nomment Borrelia miyamotoi, en l'honneur de Kenji Miyamoto, qui a d'abord isolé les spirochètes de tiques ixodidés à Hokkaido, au Japon[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Ce texte contient une traduction d'un article du CDC, tel que cité, au domaine publique aux États-Unis.

  1. Fukunaga M, Takahashi Y, Tsuruta Y et al. Genetic and phenotypic analysis of Borrelia miyamotoi sp. nov., isolated from the ixodid tick Ixodes persulcatus, the vector for Lyme disease in Japan, Int J Syst Bacteriol, 1995;45:804-810
  2. Fraenkel CJ, Garpmo U, Berglund J, Determination of novel Borrelia genospecies in Swedish Ixodes ricinus ticks, J Clin Microbiol, 2002;40:3308-3312
  3. Mun J, Eisen RJ, Eisen L, Lane RS, Detection of a Borrelia miyamotoi sensu lato relapsing-fever group spirochete from Ixodes pacificus in California, J Med Entomol, 2006;43:120-123
  4. Barbour AG, Bunikis J, Travinsky B et al. Niche partitioning of Borrelia burgdorferi and Borrelia miyamotoi in the same tick vector and mammalian reservoir species, Am J Trop Med Hyg, 2009;81:1120-1131
  5. Platonov AE, Karan LS, Kolyasnikova NM et al. Humans infected with relapsing fever spirochete Borrelia miyamotoi, Russia, Emerg Infect Dis, 2011;17:1816-1823
  6. Krause PJ, Narasimhan S, Wormser GP et al. Human Borrelia miyamotoi infection in the United States, N Engl J Med, 2013;368:291-293
  7. Gugliotta JL, Goethert HK, Berardi VP et al. Meningoencephalitis from Borrelia miyamotoi in an immunocompromised patient, N Engl J Med,2013;368:240-245
  8. (en) Rédaction, « Etymologia: Borrelia miyamotoi », Emerg Infect Dis [Internet], vol. 20, no 8,‎ août 2014 (DOI 10.3201/eid2008.ET2008, lire en ligne)