Black and White (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Black and White.
Black and White
Éditeur Electronic Arts
Feral Interactive (Mac OS)[1]
Développeur Lionhead Studios
Concepteur Peter Molyneux[2]

Date de sortie 2001
Genre Stratégie temps réel
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Windows, Mac OS
Média CD-ROM
Contrôle clavier, souris

Black and White est un jeu vidéo de stratégie temps réel développé par Lionhead Studios et édité par Electronic Arts en 2001. Ce jeu de stratégie temps réel/gestion dans un monde d'héroïc-fantasy se base sur des éléments d'intelligence artificielle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

À l'instar de Populous, il s'agit d'un god game. Le joueur y incarne donc un dieu et doit affronter ses congénères pour imposer sa domination sur les différentes îles qu'il rencontre. Ce n'est ni vraiment un jeu de stratégie, ni vraiment un jeu de gestion, car le joueur ne peut influer que de deux manières sur le monde :

  • Directement, à l'aide de sa main, réellement représentée dans le jeu et contrôlable grâce à la souris. Elle peut prendre des objets, des villageois, taper sur les maisons pour réveiller ses habitants, lancer des sorts et bien d'autres choses ;
  • Indirectement, grâce à sa créature qui comme dans Creatures peut être éduquée pour apprendre à vivre de façon plus autonome et réaliser ses propres actions (bonnes ou mauvaises). Tout ce que le joueur peut réaliser sur le monde, sa créature le peut aussi, et avec de la patience, elle aidera le joueur et son peuple dans sa conquête de territoire.

L'interface du jeu a été conçue de manière à être la plus pratique et intuitive possible, notamment en essayant d'intégrer l'interface dans le monde virtuel :

  • Au centre de l'empire se trouve un temple, le lieu où dort la créature du joueur. C'est aussi ici que se trouvent les actions principales avec le jeu comme les sauvegardes, les statistiques, les aides ;
  • La main permet en dessinant des symboles de faire de la magie. Encore une fois, il n'y a pas de pupitre ou autre menu pour sélectionner l'action à réaliser ;
  • Comme dans un jeu de rôle, l'alignement du joueur est géré. Selon les actions que le joueur réalisera, la main et le temple changeront lentement d'aspect pour passer d'un blanc nacré (bon) à un rouge foncé (mauvais). Par contre la créature a son propre alignement, et un mauvais dieu peut avoir une bonne créature ou vice-versa, selon sa personnalité et son éducation.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Actions divines[modifier | modifier le code]

Créature[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Extension et suite[modifier | modifier le code]

Le jeu s'est vu adjoindre une extension en 2002, Black and White : L'Île aux créatures.
Par ailleurs, une suite, intitulée Black and White 2, est sortie en 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]